Excellent premier semestre 2012 pour Implenia


     

Résultat en nette progression par rapport à l’année précédente grâce à la bonne performance de toutes les divisions | Construction Infra de retour sur la voie de la réussite | Perspectives optimistes fondées sur des carnets de commandes remplis | Publication du premier Rapport de développement durable créant la transparence



Implenia, le leader de la construction et de services de construction en Suisse, a connu un excellent premier semestre 2012. L’EBIT des divisions, le résultat opérationnel et le résultat consolidé sont nettement supérieurs à ceux de l’année précédente. La division Real Estate convainc par les bons résultats de ses domaines d’activité Entreprise générale et Développement de projets. Construction Infra a retrouvé son cap, clôturant le premier semestre sur des résultats nettement meilleurs que ceux de la même période de l’année précédente, malgré une phase de froid exceptionnel en février. Quant à la division Industrial Construction, elle bénéfice des bonnes performances persistantes dans la construction de tunnels en Suisse. En Norvège, Implenia avance sur la voie de la réussite, enregistrant de remarquables résultats d’acquisition de contrats. Compte tenu du niveau très élevé des commandes et du contexte de marché qui demeure positif, le Groupe table sur des perspectives favorables.

Au premier semestre 2012, Implenia a augmenté son chiffre d’affaires consolidé de 10,1%, à 1195 millions de francs (1er semestre 2011: 1085 millions). Compte non tenu de la contribution d’Implenia Norge à hauteur de 84,4 millions de francs, ce chiffre représente une légère croissance organique de 2,4%. Parallèlement, la rentabilité a fortement augmenté: l’EBIT des divisions a progressé de deux tiers, à 26,2 millions de francs, alors que le résultat opérationnel a pratiquement doublé, à environ 24,2 millions de francs. Le résultat consolidé a augmenté, passant de 4,2 à 13,1 millions de francs. Quant au carnet de commandes, il s’est accru de 9,1%, s‘établissant à 3283 millions de francs, ce qui constitue un niveau élevé en comparaison pluriannuelle (1er semestre 2011: 3008 millions).

Grâce à la gestion rigoureuse de l’actif circulant net, Implenia est parvenue à pratiquement tripler sa position cash nette, laquelle s’établit désormais à près de 140 millions de francs. Par rapport au premier semestre 2011, le flux sortant saisonnier de trésorerie au cours des six premiers mois de l’année a diminué de plus de 70 millions de francs, passant de -101,4 millions à -29,4 millions de francs. Ce sont en particulier le domaine d’activité Entreprise générale et la division Construction Infra qui ont contribué à l’allègement du bilan par rapport au premier semestre 2011, ainsi qu’à une réduction du capital investi de 12,1%.

Réussite de la division Real Estate
Real Estate a enregistré une bonne marche des affaires dans l’Entreprise générale et une nette progression dans le Développement de projets. L’EBIT de la division s’est globalement accru de 10,1%, à 20,1 millions de francs (1er semestre 2011: 18,2 millions). A 1617 millions de francs, le carnet de commandes s’est maintenu à l’excellent niveau de l’année précédente (1er semestre 2011: 1603 millions). Certains grands projets en cours d’achèvement ont pu être relayés par des projets nouveaux, par exemple ceux du siège de JTI à Genève ou de la Park Tower à Zoug.

Avec un EBIT de 9,5 millions de francs (+1,4%), l’Entreprise générale s’est inscrite au premier semestre 2012 dans la continuité du niveau record de l’année précédente. La progression du chiffre d’affaires s’explique par la phase finale intensive de l’ilot A du grand projet de l’Europaallee à Zurich. Les capacités n’ont toutefois pas été élargies. Afin d’optimiser le profil de risque dans le cadre du déroulement des projets au sein de l'Entreprise générale, Implenia met actuellement en place un nouveau système de gestion englobant également le management des risques. L’augmentation de 5% de l’effectif des collaborateurs techniques doit permettre de poursuivre l’amélioration de la qualité au niveau de la préparation du travail et dans les phases précoces de la construction.

Le segment immobilier (Développement de projets), dont la marche des affaires a également été très favorable, a affiché une nette progression de son EBIT. Celle-ci conforte Implenia dans sa stratégie consistant à renforcer les activités de développement de projets et à accroître ainsi parallèlement la part des contrats d’entreprise générale et de construction générés au niveau interne. Plusieurs grands projets sont actuellement en cours de réalisation. Grâce à des investissements d’un montant de 30 millions de francs, Implenia a par ailleurs maintenu la valeur de sa réserve de terrains au niveau de celle de fin 2011.

La division Construction Infra a retrouvé son cap
La division Construction Infra (routes, génie civil, bâtiment, ouvrages d’art et travaux spéciaux) a enregistré au premier semestre 2012 une production de 559,6 millions de francs, s’inscrivant dans la continuité de celle de l’année précédente. L’EBIT s’est accru de plus de 6 millions de francs par rapport au premier semestre 2011 (-6,7 millions au 30 juin 2012). Soutenu par le dynamisme de la conjoncture dans la construction et de meilleures performances en matière d’acquisition de contrats, le niveau des commandes s’est accru de plus de 20%, à 961,0 millions de francs (1er semestre 2011: 790,2 millions).

Après un premier trimestre plutôt faible en raison du froid exceptionnel au mois de février, l’activité s’est notablement accrue au deuxième trimestre. Cette reprise s’explique par l‘amélioration de la marche des affaires dans les travaux spéciaux, elle-même imputable à la consolidation de la situation du marché. Par ailleurs, la division est parvenue à davantage variabiliser ses coûts fixes de personnel, en général, et dans le bâtiment, en particulier. Dans ce dernier domaine, la situation a pu être stabilisée. Les mesures engagées en début d’année devraient porter leurs fruits à moyen terme. En prenant des mesures visant à réduire le capital immobilisé, Construction Infra a globalement apporté une contribution essentielle à l’amélioration de la situation de trésorerie au sein du Groupe.

En juin 2012, Implenia a annoncé le rachat de Locher Bauunternehmer SA. Dans ce contexte ainsi que dans la perspective de la stratégie de modernisation d’Implenia (voir ci-dessous), un nouveau domaine d’activité autonome, «Infra Modernisation», a été créé au sein de Construction Infra. Celui-ci regroupe les activités existantes d’Implenia dans le domaine de l’entretien (p. ex. réfection du béton) et les activités d’assainissement d’infrastructures de Locher Bauunternehmer SA.

Bonne progression de la division Industrial Construction en Suisse et en Norvège
La production d’Industrial Construction (Tunnelling, Prime Buildings) a progressé de 9,5% au premier semestre 2012 par rapport au niveau de l’année précédente, à 217,0 millions de francs (1er semestre 2011: 198,2 millions). L’EBIT de la division a augmenté de près d’un quart, à 12,8 millions de francs (1er semestre 2011: 10,3 millions). Grâce à la contribution d’Implenia Norge, le carnet des commandes s’est maintenu au niveau de celui de l’année précédente, malgré la diminution des volumes sur le marché suisse de la construction de tunnels, s’établissant à 704,8 millions de francs (1er semestre 2011: 698,6 millions).

Avec une augmentation de près d’un tiers de l’EBIT, à 15,2 millions de francs, le domaine d’activité Tunnelling a réalisé un excellent résultat, en dépit d’un léger recul en volume lié à l’achèvement des travaux sur la NLFA. Certaines difficultés de mise en route affectant les premiers projets au Moyen-Orient ont pesé sur le résultat. Implenia Norge présente un résultat opérationnel équilibré. Toutefois, en raison de facteurs saisonniers, de coûts d’intégration et de l’amortissement d’actifs incorporels au premier semestre, le résultat du domaine d’activité reste pour le moment encore globalement négatif, à -0,9 million de francs. Implenia étant bien positionnée en Norvège, une première contribution positive au résultat consolidé peut être attendue à la fin de l’année. Grâce aux performances positives de ses activités d’acquisition de projets, Implenia Norge avance sur la voie de la réussite. Ainsi, son carnet de commandes a plus que doublé depuis la reprise, s’établissant à près de 200 millions de francs.

Le domaine d’activité Prime Buildings, qui propose des services de conseil au niveau international dans le domaine des projets immobiliers complexes, a connu une évolution décevante, mettant hors de portée l’objectif d’atteindre le seuil de rentabilité à la fin de l’année. Prime Buildings devrait par conséquent être repositionné au 1er janvier 2013.

Exploitation du potentiel du marché de la modernisation
Le marché suisse de la modernisation dispose d’un fort potentiel et offre d’intéressantes opportunités. Implenia participe à ce pôle de croissance porteur d’avenir grâce à une stratégie de modernisation ciblée, axée sur ses clients. Au cours de la période sous revue, Implenia a investi dans la mise en place d’une nouvelle unité organisationnelle fortement orientée sur le marché, créant ainsi les conditions nécessaires au développement ciblé de ses activités sur le marché de la modernisation et à l’exploitation optimale de son potentiel de croissance et de rentabilité sur le marché suisse.

Publication du premier Rapport de développement durable
Décisif pour l’aptitude d’Implenia à affronter l’avenir, le développement durable s’inscrit dans la stratégie de l’entreprise. Implenia entend concilier réussite économique et responsabilité sociale et écologique dans tous les domaines. Parallèlement à la parution du Rapport semestriel 2012, Implenia publie son premier Rapport de développement durable. Il lui permet de créer la transparence et de rendre compte, pour la première fois et de façon systématique, de ses acquis dans les domaines les plus divers. De surcroît, Implenia présente ses objectifs futurs dans le domaine du développement durable ainsi que la manière dont elle les réalisera.


Perspectives favorables
Soutenue par un contexte conjoncturel favorable et un carnet de commandes de très haut niveau, lequel s’étend largement au-delà de l’année en cours, Implenia aborde l’avenir avec confiance. Toutes bien positionnées en matière stratégique et opérationnelle ainsi qu’au plan du personnel, les trois divisions sont en mesure de relever avec succès les défis du futur. Implenia est optimiste en ce qui concerne le résultat sur l’ensemble de l’année et en bonne voie vers son objectif de résultat opérationnel à moyen terme de 100 millions de francs.

31/08/2012

Tags : Implenia

Dans la même rubrique :
< >

Lu 527 fois

Immo-swissnews.ch