Connectez-vous S'inscrire
Toute l'information immobilière en Suisse


        

Forte performance pour Implenia en 2013



Implenia affiche une excellente performance sur l’exercice 2013. Avec le projet «Miser sur notre avenir», la première entreprise suisse de services de construction a défini d’importantes orientations visant à pérenniser le développement et la réussite du Groupe. En même temps, elle a continué d’accroître son résultat opérationnel, parvenant à inscrire de nouveaux records financiers. La Division Modernisation & Development a réalisé un excellent résultat dans le Développement de projets, passant, pour la première fois, en zone bénéficiaire dans le domaine des activités de Modernisation. Grâce à son nouveau modèle intégré dans le bâtiment, Buildings s’est assuré un bon positionnement sur le marché et a notablement accru son chiffre d’affaires et son EBIT. Tunnelling & Civil Engineering, qui a obtenu un important succès en remportant le grand projet du tunnel de base du Semmering, accélère son expansion à l’étranger. L’évolution de Construction Suisse a été stable. Implenia Norge a connu une nouvelle poussée de croissance et continue d’engranger de nombreux nouveaux contrats. Au niveau Groupe, les prises de commandes ont suivi le rythme dynamique de la marche des affaires. En outre, la qualité du carnet de commandes a continué de s’améliorer. Concernant la réalisation de ses objectifs à moyen terme, Implenia maintient le cap. Le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale d’augmenter le dividende de 1,40 franc à 1,60 franc par action.

Au cours de l’exercice 2013, le chiffre d’affaires consolidé d’Implenia a augmenté de 9,2%, à 3 057 millions de francs. La croissance relève à parts plus ou moins égales des activités sur le marché suisse et des activités internationales. En Suisse, Buildings a progressé, comme prévu. Au niveau international, Implenia a enregistré une nouvelle poussée de croissance en Norvège. Implenia peut annoncer de nouveaux records pour l’exercice 2013 en termes de résultats: l’EBIT des Divisions a progressé de 4,7% par rapport à l’année précédente, à 114,0 millions de francs, et le résultat consolidé de 7,5%, à 82,6 millions de francs. Les marges se sont situées légèrement en dessous de celles de l’année passée, surtout en raison du recul de la part des activités de construction de tunnels – à marge plus forte – dans le chiffre d’affaires. Certains effets spéciaux relatifs au premier semestre s’y sont ajoutés. Ils concernaient des pertes des activités arrêtées au Moyen-Orient ainsi que des investissements liés à la prospection dans le domaine des projets d’infrastructure. Avec un EBITDA de 158,4 millions de francs, le Groupe a dépassé celui, déjà robuste, de l’année précédente (+3,0%).

L’efficacité de la nouvelle organisation et sa proximité aux marchés transparaissent notamment dans les nouveaux contrats conclus au cours de l’exercice, à hauteur de 3 326 millions de francs (+8,8%). Comme prévu, les commandes enregistrées en Norvège et dans les Divisions Modernisation & Development et Buildings ont plus que compensé le recul de celles émanant du marché suisse de la construction de tunnels. Fin 2013, le niveau des commandes s’est établi à 3 190 millions de francs, soit une progression de 2,9% par rapport à la fin de l’année précédente. Implenia a par ailleurs accru la qualité de son carnet de commandes: globalement, les nouveaux projets se sont améliorés en termes de durée, de rentabilité et de diversification géographique.

Excellent rendement du capital
Implenia a enregistré un excellent rendement sur le capital investi (ROIC) de 46,0%, nettement supérieur au coût moyen pondéré du capital (WACC) de 9,5%. L’entreprise a ainsi de nouveau créé une valeur considérable, ce qui est particulièrement appréciable dans la mesure où Implenia a dû renforcer l’actif circulant pour financer la forte croissance au cours de l’exercice. Ceci explique par ailleurs la diminution du flux de trésorerie disponible, qui s’établit à 78,9 millions de francs (2012: 133,6 millions de francs). La position cash nette à fin 2013 de 371,1 millions de francs représente une progression de 15,5% par rapport à l’année précédente. Le développement du volume des activités et les investissements dans de nouveaux projets ont entraîné un accroissement du total du bilan à 2 196 millions de francs à la fin de l’année 2013. La structure du bilan est saine: les fonds propres se sont élevés à 628,7 millions de francs, ce qui correspond à un bon taux de capitaux propres de 28,6%.

Forte performance pour le Développement de projets, seuil bénéficiaire franchi pour la Modernisation
Implenia Modernisation & Development a accompli un excellent parcours en 2013: l’EBIT de la Division a progressé de 32,0%, à 37,2 millions de francs. Avec un EBIT de 0,6 million de francs, Implenia est, comme prévu, passée en zone bénéficiaire dans les activités de Modernisation. Le Groupe a rassemblé ses compétences en matière de Modernisation dans une unité spécialisée et s’est imposée avec succès sur le marché, comme le montre notamment le bon niveau des prises de commandes. C’est ainsi qu’il a engrangé des contrats d’un montant total de plus de 100 millions de francs dans la seule région de Zurich. Dans l’unité Development (développement de projets), Implenia a généré au cours de l’exercice le meilleur résultat de son histoire. L’EBIT a progressé de 31,6 millions de francs, à 36,5 millions de francs (+15,7%). Ce résultat s’explique par l’équilibre géographique du portefeuille de projets. La réalisation des tours d’habitation «The Metropolitans» à Zurich Nord se déroule de manière satisfaisante. Des projets comme «Coupe Gordon Bennett» ou «Riedmühlepark» à Dietlikon ont pu être commercialisés en propriété par étages. Le projet de la Société à 2000 watts «roy» à Winterthur s’est avéré un succès en tant qu’objet de placement. A 217,5 millions de francs, la valeur de la réserve de terrains est légèrement inférieure au niveau de celle de l’année précédente (251,7 millions de francs), permettant à l’avenir d’exploiter de manière sélective des opportunités de marché attrayantes.

Bon positionnement sur le marché de Buildings grâce à son modèle d’affaires intégré
Avec un chiffre d’affaires de 1 660 millions de francs (+17,9%), la Division Buildings a fait progresser son EBIT 2013 de 19,6%, à 23,6 millions de francs. Implenia s’est bien positionnée sur le marché grâce à son nouveau modèle d’activité intégrant – dans une logique d’interlocuteur unique – les prestations de planification, d’entreprise générale et d’exécution pour des projets de bâtiments complexes. Dans le cadre de la prospection commerciale, la Division s’est concentrée sur la croissance qualitative à travers des contrats rentables. En fin d’année, le carnet de commandes d’Implenia Buildings affichait un bon niveau, à 1 847 millions de francs. Parmi les nouveaux projets remportés au cours de l’exercice figurent notamment le complexe résidentiel du «Centro Valsangiacomo» à Chiasso, la tour «Swissmill» à Zurich et le site «vierfeld» à Pratteln.

Tunnelling & Civil Engineering accélère au niveau international
Tant la production (-5,0% à 438,2 millions de francs) que l’EBIT (-42,8% à 20,4 millions de francs) de la Division Tunnelling & Civil Engineering ont, comme prévu, reculé au cours de l’exercice, en raison de l’achèvement des grands projets en Suisse. En 2013, l’unité Tunnelling a enregistré de bons résultats en Suisse. Les tronçons de Bodio et de Faido de la NLFA, dont Implenia assumait la responsabilité, ont été remis au maître d’ouvrage en septembre 2013, dans le délai convenu et après une douzaine d’années de construction. Comme annoncé, la Division s’est retirée de la construction de tunnels au Moyen-Orient. Certains effets spéciaux concernant le premier semestre, relatifs à des pertes dues à l’arrêt des activités dans cette région ainsi qu’à des investissements liés à la prospection dans le domaine des projets d’infrastructure ont pesé sur le résultat. Ainsi, conformément à sa stratégie, Implenia a investi dans le développement des activités de construction de tunnels en Allemagne et en Autriche et a ouvert une nouvelle succursale à Salzbourg. En remportant le grand contrat du tunnel de base du Semmering en Autriche d’un montant d’environ 770 millions de francs (part d’Implenia: 50%), la Division a pu engranger les premiers fruits de sa stratégie d’internationalisation.

Marche des affaires stable pour Construction Suisse
Les activités de Région en Suisse, qui englobent la construction de routes, le génie civil et le bâtiment régional, se sont caractérisées par leur stabilité au cours de l’exercice 2013. La production a progressé de 6,6 %, à 982,1 millions de francs. L’EBIT, à 22,5 millions de francs, s’est maintenu pratiquement au niveau de celui de l’année précédente. Clairement, la couverture nationale de la Division s’est avérée un avantage: l’excellente marche des affaires dans la région du Grand Zurich et en Suisse romande a pu compenser les faiblesses d’autres régions. Les centrales de gravier et de matériaux de revêtement ont apporté une contribution notable au résultat.

Cap sur la croissance pour Implenia Norge
En Norvège, Implenia a enregistré une croissance vigoureuse en 2013, avec une progression substantielle de 46,9% du chiffre d’affaires. L’EBIT a plus que triplé, passant à 10,3 millions de francs contre 3,0 millions de francs l’année précédente. La marge s’est notablement améliorée, de 1,4% à 3,2%. Implenia Norge a remporté de nombreux contrats pour des projets dont l’envergure s’est nettement accrue. Le contrat pour la construction du tunnel d’Eidanger d‘un montant de près de 100 millions de francs a été signé début juin. Celui pour la construction de la nouvelle centrale hydroélectrique «Lysebotn II» près de Stavanger, d’un montant de 90 millions de francs, a suivi en octobre. Signé en fin d’année, le contrat pour la construction de la nouvelle route de liaison E6 représente un montant d’environ 230 millions de francs – soit le plus important projet remporté à ce jour en Norvège par Implenia. En engrangeant ces contrats, Implenia Norge apporte la preuve de sa forte position sur le marché et de son expertise technique reconnue. Ces succès reflètent aussi la force de frappe résultant de l’interaction avec les ressources du Groupe Implenia. Fin 2013, le niveau des commandes s’établissait à 456 millions de francs, en hausse de 81,6% par rapport à fin 2012.

Proposition de nouvelle augmentation du dividende
Au vu du bon résultat, de la solidité de la base financière et des perspectives qui demeurent favorables, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 25 mars 2014 une nouvelle augmentation du dividende à 1,60 franc par action, contre 1,40 franc l’année précédente. Ce dividende correspond à un rendement de 2,5% par rapport au cours de fin d’année de l’action Implenia. Une partie de la distribution s’effectuera sur la réserve issue d’apports de capital et l’autre partie sous forme de réduction de la valeur nominale. Comme l’année précédente, le versement du dividende se fera donc sans déduction de l’impôt anticipé. Pour la plupart des personnes privées, il sera exonéré d’impôt.

Perspectives favorables pour Implenia
L’évolution positive dans le secteur de la construction en Suisse devrait se poursuivre pendant l’année en cours. Les moteurs du marché restent, d’une part, la construction de logements et, d’autre part, les investissements d’infrastructure stables des collectivités publiques. L’adoption de l’initiative dite «Contre l’immigration de masse» ne devrait pas avoir de répercussions à court terme sur la construction et le marché immobilier, mais se traduira par une plus grande difficulté de planification. Ses effets se feront sentir sur le moyen terme et dépendront des modalités d’application concrètes. Implenia s’attend à ce que les responsables politiques trouvent un mode de mise en œuvre prenant en compte de manière appropriée les besoins de l’économie et de la société.
La Norvège continue d’investir fortement dans l’entretien et l’extension de ses infrastructures de routes, ponts, voies ferrées et tunnels. Actualisé en avril 2013, le «Plan National Transport 2014-2023» des autorités norvégiennes prévoit des dépenses totales d’environ 82,4 milliards de francs sur les dix prochaines années, soit une augmentation de plus de 50% par rapport au plan précédent. La demande sur le marché norvégien des infrastructures se maintiendra donc à un niveau élevé.

Le carnet de commandes d’Implenia est bien garni, ce qui assure une bonne visibilité. Dans ce contexte, Implenia est optimiste pour l’année en cours. Le Groupe est bien positionné pour atteindre son objectif d’EBIT à moyen terme de 140 à 150 millions de francs.

26/02/2014

Tags : implenia

Lu 159 fois

Immo-swissnews.ch

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 74