Toute l'information immobilière en Suisse




Fresques monumentales de Vevey, le chantier est ouvert !


     


Fresques monumentales de Vevey, le chantier est ouvert !
Le premier coup de pinceau des fresques monumentales de Vevey a été donné ce lundi 31 mai 2010.

Pour l’occasion, de nombreux médias suisses et étrangers ainsi que plusieurs personnalités de la Riviera et du canton de Vaud se sont retrouvés dans la salle du Rocking Chair, voisine des tours de Gilamont pour une conférence de présentation de ce grand projet, inédit en Suisse.

Près d’une tonne de peinture, 1'600 calques, 50 pinceaux et 80 rouleaux de scotch seront nécessaires à la réalisation de ce qui doit devenir un emblème de Vevey et de la Riviera : les fresques murales en hommage à Charlie Chaplin sur les tours de Gilamont. Marquant la porte d’entrée nord de Vevey, ces deux tours HLM sont en pleine réhabilitation. Refaites de fond en comble, intérieur comme extérieur, Gilamont n°65 et n°67 vont donc accueillir sur leurs façades Est les plus grandes fresques murales de Suisse (chaque tour est composée de 14 étages et mesure 40 mètres de haut).

L’idée, lancée à la cantonade par un jeune habitant de Gilamont, entendue et concrétisée par Pierre Smets, le délégué à la communication de la Ville de Vevey, puis reprise et défendue par la Municipalité, a été soumise à Franck Bouroullec www.franckbouroullec.com. Le peintre-performer, résidant depuis plus de 5 ans sur la Riviera a, sans aucun engagement, présenté des maquettes audacieuses qui ont emporté l’adhésion tant de la Municipalité que du Conseil communal.

Vevey, Ville d’Images joue sa réputation avec ces fresques

Au talent de Franck Bouroullec s’additionne le savoir-faire de CitéCréation www.citecreation.fr. La coopérative lyonnaise est l’entreprise la plus expérimentée en réalisation de fresques de grandes dimensions. 30 ans d’expérience et près de 500 fresques murales réparties dans le monde entier ont été mis à profit pour le projet veveysan. Le défi est grand et il s’agit pour la Ville de Vevey d’avoir toutes les garanties de succès.

En effet, c’est la réputation de Vevey qui se joue à travers ces dessins. Gilamont, porte d’entrée nord de la ville se trouve aussi sur la route qui conduit au Manoir de Ban, la demeure où Charlie Chaplin passa les 25 dernières années de sa vie et qui s’apprête à devenir un musée racontant l’épopée du génial artiste. Ces fresques, hommage à un homme qui a beaucoup contribué à la célébrité de la Riviera de par le monde, sont ainsi également un argument puissant de communication, une manière de concrétiser clairement le slogan de « Vevey, Ville d’Images ». C’est aussi, grâce à cette oeuvre d’art, la volonté de la Municipalité en place, de donner à ce quartier, défavorisé par le passé, ses lettres de noblesse et offrir ainsi à ses habitants une reconnaissance inattendue.

Cette aventure ne serait non plus pas possible sans l’appui inconditionnel, dès le début, de Patrick Chiché. L’architecte, mandaté par la Ville, pour rénover les tours de Gilamont a d’emblée été convaincu de la puissance des dessins de Franck Bouroullec sur son concept initial qui était d’avoir une tour blanche et une tour anthracite (les deux tours étaient grises jusqu’à présent). Patrick Chiché a ainsi activement participé aux nombreuses séances de faisabilité et d’études entre la Ville, Franck Bouroullec et CitéCréation.

Un solide partenariat privé-public

Enfin, si la Ville, avec l’autorisation du Conseil communal, assume l’entier des travaux de réalisation (coût total de Fr. 500'000.-), la Municipalité, par la voix de son Syndic Laurent Ballif, s’est engagée à ne pas investir au final plus de la moitié du montant. Fr 250'000.- doivent donc provenir d’autres sources que des caisses communales. Grâce au soutien de la Promove, l’office régional de promotion économique, l’Etat de Vaud via son Service de l’Economie, du Logement et du Tourisme a été le premier à apporter Fr. 100'000, convaincu lui aussi de l’attrait important de ces fresques. Puis, d’autres institutions ont amené leur pierre à l’édifice telles que Montreux-Vevey Tourisme ainsi que la Fondation du Musée Chaplin. La Ville a aussi souhaité la participation d’entreprises emblématiques de la région. A ce titre Nestlé ainsi que Merck Serono ont répondu à l’appel. D’autres entreprises doivent encore se prononcer. A l’heure actuelle, la recherche de fonds se poursuit comme prévu. La Ville est particulièrement reconnaissante envers ces sponsors sans qui ce projet un peu fou resterait une simple illusion.

Il faudra environ deux mois pour couvrir la façade Est de Gilamont n°65. Quant à Gilamont n°67, les artistes-peintres s’y attaqueront en 2011, même époque. Le dossier de presse et de plus amples informations peuvent être obtenus auprès de Pierre Smets, délégué à la communication de la Ville de Vevey (pierre.smets@vevey.ch). Par ailleurs, une page spéciale « fresques de Gilamont » va être mise en ligne sur le site internet de la Ville : www.vevey.ch. Enfin, grâce à notre partenaire médias, Mediaprofil, de petits reportages images seront régulièrement produits selon l’avancement des travaux et mis en ligne sur le site de la Ville ainsi que sur la chaîne internet officielle de Vevey :

www.youtube.com/villedimages

La Ville de Vevey, Patrick Chiché, Franck Bouroullec et CitéCréation vous donnent rendez-vous le 28 septembre à l’occasion de l’inauguration officielle de Gilamont n°65. C’est également à ce moment-là que sera révélée la maquette définitive de Gilamont n°67.

source : Ville de Vevey

31/05/2010


Lu 2855 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch