Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Genève accepte à 53.5 % l’initiative sur l’épargne logement




Nous prenons acte avec satisfaction de l’acceptation par les Genevoises et les Genevois de l’initiative sur l’épargne logement.

L’intérêt des habitants du canton pour l’accession à la propriété est indéniable. Il a, à nouveau, été mis en évidence en mai 2011 dans le cadre de l’étude sur les choix résidentiels dans l’agglomération réalisée par le Laboratoire de sociologie urbaine (LaSUR) de l’EPFL. Plusieurs études successives de la BCGe avaient également démontré que plus de 10'000 foyers genevois souhaitent devenir propriétaires de leurs logements à brève échéance.

Ainsi, la majorité des Genevois qui souhaitent favoriser l’accession à la propriété ne s’est pas trompée en choisissant l’épargne logement. En aidant à lever l’importante barrière de la constitution de 20% de fonds propres, l’épargne-logement est extrêmement efficace. Il ne s’agit en aucun cas d’un cadeau aux riches. Il s’agit d’une mesure incitative en vue d’acquérir son propre logement et ainsi répondre au mandat constitutionnel visant à favoriser la propriété. Les propriétaires paient des droits d’enregistrement, la valeur locative, l’impôt immobilier complémentaire, l’impôt sur la fortune et l’impôt sur les gains et bénéfices immobiliers. Ils sont ainsi d’important contribuable et les collectivités publiques s’y retrouvent largement.

En favorisant l’accession à la propriété, l’on s’assure que des familles de la classe moyenne subviennent à leur besoin de logement sans autre aide de l’état. Ces familles qui quittent des appartements loués contribuent aussi à remettre sur le marché des appartements locatifs.

A l’heure de ce communiqué de presse, il n’est pas certain que le peuple et les cantons suisses acceptent l’initiative sur l’épargne logement. Le résultat enregistré à Genève diffère de celui d’autres cantons en raison du très faible taux de propriétaires (20%). Une plus grande proportion de la population aspire donc à accéder à la propriété. En outre, la pénurie de logements est plus sévère qu’ailleurs et les questions liée à favoriser l’accès à un logement pour chacune des catégories de la population trouvent ici plus d’écho.

Contact : Christophe Aumeunier, Secrétaire général : tél. 079 668 53 75

11/03/2012


Lu 508 fois

Immo-swissnews.ch