Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Genève : parcelles agricoles enclavées : potentiel pour construire des logements



Genève : parcelles agricoles enclavées : potentiel pour construire des logements
Vendredi 12 décembre 2008, le département du territoire s'est joint à l'association AgriGenève pour présenter les résultats globaux de l'inventaire des terrains agricoles enclavés dans le tissu bâti.

Ce recensement se situe dans la perspective de trouver des terrains mobilisables rapidement pour des projets de construction de logements.


Les terrains inventoriés ont été qualifiés selon 5 critères stricts : outre la contiguïté avec la zone à bâtir, ils ont été examinés relativement à leur desserte, le type de zone à bâtir contiguë, la situation par rapport aux pénétrantes de verdure, et enfin l'exposition au bruit.

La liste des terrains enclavés compte au final 17 périmètres d'une superficie totale de 27 hectares. Sur la base d'un coefficient d'utilisation indicatif de 0.6, cette superficie représente un potentiel d'environ 1 500 logements.

Dans la majorité des cas, les terrains enclavés recensés sont contigus à la zone villageoise 4B. Le déclassement éventuel de parcelles dans cette situation aurait vraisemblablement pour conséquence d'agrandir la zone 4B et de rendre ainsi possible la construction d'immeubles villageois. Cette possibilité de déclasser en zone 4B existe également pour les terrains jouxtant la zone villas. Dans quelques cas, le déclassement dans une zone plus dense, 4A ou 3, pourrait être préconisé.

L'inventaire réalisé par le département du territoire, à l'initiative d'AgriGenève, va être à présent transmis aux communes concernées, afin de recueillir leur avis, dans le cadre d'une consultation sur les opportunités d'un déclassement en zone à bâtir. Il sera décidé, à l'issue de cette consultation, de la suite à donner aux différentes propositions contenues dans l'inventaire des terrains enclavés.

source : Etat de Genève

16/12/2008


Lu 1914 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch