Implenia: performance record en 2012



Implenia a enregistré une nette progression au cours de l’exercice 2012, réalisant de nouveaux résultats record. Les paramètres financiers – chiffre d’affaires, EBITDA, résultat opérationnel et résultat consolidé – ont atteint des niveaux exceptionnels. S’agissant de l’EBIT des Divisions, Implenia a nettement dépassé son objectif à moyen terme de 100 millions de francs, un an plus tôt que prévu.. Tant Real Estate que Construction Infra ont réalisé le meilleur résultat de leur histoire. Industrial Construction a enregistré une excellente marche des affaires dans le Tunnelling en Suisse. Implenia Norge a connu une évolution dynamique, contribuant de manière satisfaisante au résultat. La persistance d’une conjoncture robuste dans la construction, le haut niveau des carnets de commandes et l’élan interne positif incitent à l’optimisme pour l’année en cours. Le Conseil d’administration propose à l’Assemblée générale une nette augmentation du dividende, à 1,40 franc par action.

Implenia clôture l’exercice 2012 avec succès: le chiffre d‘affaires, l‘EBITDA, le résultat opérationnel et le résultat consolidé ont nettement augmenté par rapport à 2011, atteignant des niveaux record. Le chiffre d’affaires consolidé a progressé de 6,9%, à 2 696 millions de francs (2011: 2 523 millions). Cette progression relève pour 5,1% d’Implenia Norge, consolidée pour la première fois sur un exercice plein. S’établissant à 104,1 millions de francs (2011: 93,5 millions), l’EBIT des Divisions a pour la première fois dépassé l’objectif à moyen terme de 100 millions de francs, un an plus tôt que prévu. Le résultat consolidé a, lui aussi, augmenté par rapport à l’année précédente, progressant de 16,1%, à 71,2 millions de francs (2011: 61,4 millions), soit proportionnellement davantage que la croissance organique du chiffre d’affaires. Il en résulte une amélioration de la marge bénéficiaire consolidée d’Implenia, passée à 2,6% contre 2,4% l’année précédente. Cette augmentation de la marge s’explique par une meilleure utilisation des capacités, la part croissante des pôles d’activité à marge plus élevée – par exemple le développement de projets ou les travaux spéciaux – ainsi que par l’amélioration de la structure des coûts et des risques. L’EBITDA de 146,1 millions de francs a dépassé celui, déjà satisfaisant, de l’année précédente (2011: 140,5 millions).

Bon niveau du cash-flow et base financière solide

Le free cash-flow s’établit à 115,8 millions de francs, soit une nette progression de 72,1% par rapport à l’année précédente (2011: 67,3 millions), laquelle s’explique par la bonne marche des affaires et par la gestion rigoureuse des liquidités ainsi que de l’ensemble de l’actif circulant. Implenia a pu intégralement financer sur les activités opérationnelles les investissements réalisés en vue de la densification et de la diversification supplémentaire du portefeuille de projets de développement. La vente d’immeubles de rapport sur le site Sulzer à Winterthur, en conformité avec la stratégie d’Implenia, a permis de dégager un montant considérable de capitaux immobilisés. En dépit de l’expansion de son chiffre d’affaires, Implenia disposait par conséquent, en fin d’année, d’une forte position cash nette de 287,8 millions de francs (2011: 193,5 millions).

L’accroissement du volume des affaires et les investissements dans les nouveaux projets se sont traduits par une progression du total du bilan à 2 009,1 millions de francs à la fin de l’exercice 2012 (2011: 1 887,7 millions). Implenia a néanmoins pu augmenter son degré de financement propre à 29,8%, contre 28,8% l’année précédente et dispose donc d’une base de capital très solide par rapport au reste du secteur.

Substantielle création de valeur: le rendement du capital investi et le profit économique se sont fortement accrus

Le rendement du capital investi (ROIC) s’est nettement amélioré au cours de l’exercice. Il s’établit désormais à 33,5%, contre 26,8% l’année précédente, dépassant ainsi, avant impôts, de 24% le coût moyen pondéré du capital (WACC), actuellement de 9,5%. Cette création de valeur se reflète également dans le profit économique qui montre une évolution résolument positive des trois facteurs générateurs de valeur (coûts, croissance et capital).

Division Real Estate

Au cours de l’exercice 2012, la Division Real Estate (Entreprise générale, Engineering, Développement de projets) a augmenté son chiffre d’affaires de 2,3%, à 1 447,3 millions de francs. L’EBIT a progressé à 52,2 millions de francs, soit une hausse plus que proportionnelle de 16,0%. A 1 647 millions de francs, le carnet de commandes s’est de nouveau accru, augmentant de 1,9% par rapport au niveau élevé de l’année précédente. L’Entreprise générale a une nouvelle fois remporté une série de contrats importants, notamment la «Park Tower» qui sera bientôt le plus haut bâtiment de Suisse centrale, le lotissement «Neugrüen» à Mellingen, plus grand ensemble d’habitations en Suisse conforme à la norme Minergie-A-Eco, la nouvelle résidence pour étudiants de la Cité Universitaire de Genève et le nouveau siège du groupe JTI à Genève.

Enregistrant son meilleur exercice à ce jour, le segment immobilier (Développement de projets) a nettement augmenté son EBIT. Parmi les grandes étapes de l’exercice figuraient le lancement du chantier pour le projet «The Metropolitans» à Zurich Nord, la demande de permis de construire pour la bibliothèque centrale de la Haute école de sciences appliquées de Zurich sur le site Sulzer à Winterthur et la vente, en conformité avec la stratégie d’Implenia, des immeubles de rapport à Winterthur-Neuhegi. Implenia a réinvesti le produit de cette vente dans son portefeuille de projets de développement à travers des projets comme «Flügelschlag» à Berne ou «Mühlematten» à Zuzgen, maintenant ainsi la valeur de ses réserves de terrains à un niveau constant et renforçant son potentiel d’avenir.

Division Construction Infra

Construction Infra a enregistré en 2012 un chiffre d’affaires de 1 220,3 millions de francs, en hausse de 6,3% par rapport à l’année précédente, ce qui constitue une performance remarquable, compte tenu du froid exceptionnel au mois de février et du début précoce de l’hiver. L’EBIT s’est nettement amélioré, progressant de 41,9%, à 25,7 millions de francs, un nouveau record. Les mesures prises après le résultat défavorable du premier semestre 2011 – à savoir le repositionnement du domaine Bâtiment industriel Suisse alémanique, l’amélioration du taux de charge des capacités dans les travaux spéciaux et la centralisation de la logistique – se sont donc avérées efficaces. Bien remplis, les carnets de commandes atteignent un montant de 751,3 millions de francs (+ 1,0%). Les ouvrages d’art et les travaux spéciaux, domaines à fortes marges, ont connu une très bonne année, contribuant significativement au résultat. L’Office des ponts et chaussées du canton de Berne a confié à Implenia la construction des viaducs «Eaux des Fontaines» pour l’autoroute «A16-Transjurane». Dans le bâtiment, le résultat a dépassé le niveau de l’année précédente, alors qu’il est resté stable dans la construction routière. En milieu d’année, Implenia a repris la société Locher Bauunternehmer AG, spécialiste en assainissement d’infrastructures, avec ses quelque 160 collaborateurs. Cette acquisition soutient le développement actuellement en cours des activités de modernisation.

Division Industrial Construction

Industrial Construction a augmenté sa production de 26,4%, à 475,3 millions de francs. S’établissant à 218,5 millions de francs, les activités en Norvège ont contribué pour plus de la moitié au chiffre d’affaires. L’EBIT de la Division s’est établi en 2012 à 26,2 millions de francs, contre 30,5 millions l’année précédente (-14,0%). Une fois de plus, Implenia a réalisé en 2012 un excellent résultat opérationnel dans la construction de tunnels en Suisse. La transaction conclue l’année précédente avec ATG (Alp Transit Gotthard), maître de l’ouvrage de la NLFA, en raison de la durée prolongée des travaux, a de nouveau contribué au résultat à hauteur de plus de 10 millions de francs. En 2012, Implenia a mené à bien plusieurs grands projets, dont le tunnel de contournement de Lungern et le tunnel du Weinberg à Zurich. Parmi les nouveaux contrats remportés figurent la construction du tunnel de Galgenbuck près de Neuhausen ainsi que divers contrats d’aménagement pour le Saint-Gothard (lot E). En raison de frais de démarrage, les activités au Moyen-Orient ont pesé sur les performances du Tunnelling, qui n’a pas encore contribué positivement au résultat. Le domaine d’activité Prime Buildings a été repositionné au 1er janvier 2013 et intégré à la Division Real Estate. Les projets en cours seront achevés d’ici à fin 2014. Le résultat négatif de 2,7 millions de francs à la fin de l’exercice 2012 est décevant.

Implenia Norge a enregistré en 2012 une très bonne performance, augmentant de manière substantielle son chiffre d’affaires et son EBIT. En dépit de l’amortissement d’actifs incorporels pris en compte pour la dernière fois au cours de l’exercice, la Division a généré, avec 3,0 millions de francs, une contribution réjouissante au résultat. Grâce à son implantation locale et son savoir-faire sur place, Implenia a remporté d’importants contrats d’infrastructure en Norvège, notamment l’aménagement de l‘autoroute «E39» le long de la côte ouest, l’extension des infrastructures ferroviaires à Drammen et le projet de la centrale hydroélectrique «Brokke Nord» d’un montant de 75 millions de francs. Globalement, Implenia Norge a pratiquement doublé le niveau de son carnet de commandes. Le niveau des commandes d’Industrial Construction s’est établi en fin d’année à 702,8 millions de francs, soit une baisse de 11,4% par rapport à fin 2011.

Changements au sein du Conseil d’administration

Les membres sortants du Conseil d’administration Moritz Leuenberger et Theophil Schlatter ont décidé de ne pas se représenter lors de l’Assemblée générale du 27 mars 2013. Le Conseil d’administration remercie Moritz Leuenberger et Theophil Schlatter de leur collaboration avisée et se réjouit d’avoir à l’avenir la possibilité d’accéder à leur expertise sous une autre forme.

La prochaine Assemblée générale se verra proposer d’élire au Conseil d’administration Hubert Achermann, Chantal Balet Emery et Calvin Grieder. Le Conseil d’administration est convaincu que ces trois personnalités expérimentées et hautement qualifiées lui permettront de renforcer encore ses compétences industrielles et financières.

Nouvelle augmentation du dividende

Au vu du très bon résultat, de la solidité de la base financière et des perspectives qui demeurent favorables, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 27 mars 2013 une nouvelle augmentation du dividende. Le dividende proposé sera de 1,40 franc par action, soit une hausse de 27,3 % par rapport à l’exercice précédent (2011: 1,10 franc). Il sera de nouveau versé sous forme de distribution issue d’apports de capital, sans déduction de l’impôt anticipé. Compte tenu de l’effet fiscal, ce dividende correspond à un rendement de 5,2% par rapport au cours de fin d’année de l’action Implenia.

Impulsions en vue d’une réussite pérenne

Implenia s’est repositionnée au 5 février 2013: avec sa nouvelle organisation horizontale et percutante évoluant au plus près de ses clients et de ses marchés, Implenia donne des impulsions pour le développement à moyen et long termes du Groupe. Grâce à une agilité accrue, Implenia est en mesure de libérer tout son potentiel et d’exploiter ses chances de réussite tant en Suisse qu’à l’international, de manière à croître à moyen comme à long terme.

Perspectives optimistes

Avec un niveau des commandes de 3 101 millions de francs, Implenia a bien commencé l’année en cours. Représentant un chiffre d’affaires supérieur à celui d’une année, les carnets de commandes remplis garantissent une bonne visibilité. L’excellente prise de commandes en Norvège a permis de compenser en grande partie la baisse des volumes dans la construction de tunnels en Suisse. Associée à la persistance de la bonne conjoncture dans la construction helvétique et norvégienne, cette situation permet d’aborder l’année 2013 avec confiance. Face à ces perspectives, et sur la base des impulsions d’avenir données, Implenia vise désormais à moyen terme un objectif d’EBIT de 140 à 150 millions de francs.

27/02/2013

Tags : Implenia

Lu 285 fois

Immo-swissnews.ch