L’immobilier de bureau en Suisse - 2022


     


Rapport de recherche complet sur le marché des bureaux en Suisse de JLL.


Toutes régions confondues, le niveau des loyers pour les meilleurs emplacements s’est maintenu, voire a légèrement augmenté – et ce, du fait d'une demande toujours aussi forte pour les bureaux bénéficiant d'une situation centrale. Le pendant logique sont des taux d’offre bas: 2,1 % en zone 1 à Zurich, 3,2 % dans le CBD genevois, 0,7 % dans le centre-ville de Berne, 1,1 % dans le CBD de Lausanne et 3,5 % en centre-ville à Bâle.

La demande de surface de bureau a très nettement repris l’an dernier, même si elle n’a pas encore tout à fait retrouvé le niveau de 2019. L’intérêt soutenu des investisseurs pour les placements immobiliers reste inchangé. Il faut aussi souligner l’augmentation des transactions de cession-bail. Nous avons non seulement reçu de nombreuses offres pour les objets « core », mais également des offres très compétitives. La légère baisse à nouveau enregistrée par les rendements « prime » en 2021 – à 2,3 % à Genève et même à 1,7 % à Zurich – n’a rien de surprenant.

En 2021, les placements immobiliers suisses n’ont pas non plus perdu de leur attractivité. Le marché des transactions est dynamique, la grande popularité des objets « core » persiste. S’il existe quelques craintes quant à l’évolution de l’inflation et des taux d’intérêts, nombre d’investisseurs institutionnels disposent d’un ratio de fonds propres élevé. Il semble tout au moins y avoir une certaine résistance au stress dans cette catégorie importante d’investisseurs et tous les paramètres indiquent que le marché suisse de l’immobilier serait à même de résister à une brusque période de turbulence accrue.

29/01/2022


Lu 284 fois

Immo-swissnews.ch