La Ville de Sion a choisi un projet fort et ambitieux pour donner une nouvelle identité au futur quartier Ronquoz 21


     


Un concours d’urbanisme a été organisé pour encadrer la transformation des 60 hectares au sud des voies CFF. Le jury a choisi le projet présenté par le groupement Herzog & de Meuron et Michel Desvigne Paysagiste. Cette proposition s’articule autour d’une vaste zone de détente et d’un cordon boisé qui traverse tout le périmètre d’est en ouest.

Ronquoz 21, ce sont 60 hectares qui s’étendent du sud des voies CFF jusqu’aux berges du Rhône. Aujourd’hui à vocation essentiellement industrielle, ce quartier est appelé à se transformer. De par sa situation centrale et son fort pouvoir de densification, il a été identifié comme « Ville du XXIe siècle » dans le plan directeur communal. Son occupation devrait plus que doubler d’ici à 2050, et atteindre 10 000 habitants-emplois. Ces changements ont déjà commencé, avec l’installation du Campus Energypolis, du Groupe Mutuel ou encore le projet de liaison plaine-montagne.

Succès du concours d’urbanisme
La Ville de Sion a initié le projet Ronquoz 21. L’objectif est d’encadrer la mutation urbaine et de faire de cette zone un quartier mixte exemplaire. En 2018, une vaste consultation citoyenne a été organisée pour cerner les attentes des habitants de Sion. Onze postulats ont été définis sur la base des résultats obtenus. Début 2019, la Ville a lancé un concours d’urbanisme international qui a remporté un vif intérêt.

Sur les 27 équipes qui ont envoyé un premier dossier, 7 ont été retenues. En juin, le collège d’experts a sélectionné 4 équipes pour le rendu final et leur a adressé différentes recommandations. Le 6 novembre dernier, le jury a désigné le groupement Herzog & de Meuron et Michel Desvigne Paysagiste comme lauréat du concours.

Un projet fort et réalisable par étapes
« Nous attendions des équipes qu’elles proposent une vision claire pour le développement du quartier sur un temps long, avec une planification souple et évolutive, et en précisant les éléments déclencheurs ou moteurs à brève échéance. Ce qui nous a séduits dans le projet lauréat, c’est son parti pris très fort, avec une grande zone verte au cœur du quartier et un cordon boisé qui traverse tout le périmètre d’est en ouest. Ce projet est réalisable par étapes, et surtout va donner une identité nouvelle au quartier », explique Philippe Varone, président de Sion.

Le paysage au centre de la vallée
Le projet du groupement Herzog & de Meuron et Michel Desvigne Paysagiste propose de poursuivre le développement de Sion tout en remettant le paysage au centre de la vallée. Le bâti se développe parallèlement aux voies de chemin de fer et à l’autoroute, en créant au milieu un espace paysage. Une chaîne de parcs reliés par un cordon boisé donne au quartier son identité et son nouveau caractère de lieu de détente. Une large place est laissée à la nature dans les quartiers, avec de nombreuses plantations d’arbres fruitiers. La priorité est donnée aux piétons, à la mobilité douce et aux transports publics, avec la concentration du stationnement dans des parkings en silo en bordure du quartier. La typologie des bâtiments individuels permet d’avoir des immeubles différemment orientés, entourés d’arbres.
Une densification au bénéfice de la communauté

La transformation des Ronquoz ne chassera pas l’industrie et l’artisanat mais leur permettra de se développer. Des grands bâtiments commerciaux et de bureaux sont prévus le long des voies de train et de l’autoroute, afin de protéger les quartiers d’habitation et la chaîne de parcs contre le bruit. « Nous avons défini dix principes urbanistiques (voir la notice explicative) n‘obéissant pas à une géométrie prédéfinie. Les usages commerciaux et industriels existants pourront coexister avec ceux de demain. La transformation se fera de manière progressive, avec à chaque phase une extension qualitative de la ville. La plus-value générée par la densification profitera à la communauté », souligne Christine Binswanger, Senior Partner du bureau Herzog & de Meuron.

Lauréat du concours Ronquoz 21, le groupement Herzog & de Meuron et Michel Desvigne Paysagiste va accompagner la Ville dans la suite du projet. Il est notamment chargé d’adapter le plan-guide et d’approfondir le concept d’espaces publics, ainsi que de réaliser au moins un aménagement public. En attendant l’homologation du nouveau Plan d’affectation des zones (PAZ) prévue en 2024, le conseil municipal a décidé de placer le secteur en zone réservée. Le quartier ne sera cependant pas sous cloche, des affectations transitoires resteront possibles au cas par cas. « Le projet choisi est exigeant en termes urbanistiques. Il va demander un très fort engagement de la Ville, mais nous sommes persuadés qu’il porte une vision d’avenir et va apporter une plus-value remarquable, non seulement pour les habitants du futur quartier, mais aussi pour les propriétaires et les occupants actuels du quartier que nous accompagnerons dans cette transition. Au final, il bénéficiera à toute la ville », conclut Philippe Varone.

Poursuite du dialogue citoyen
Le dialogue citoyen entamé en 2018 va se poursuivre avec les propriétaires, habitants et occupants du quartier. Le grand public est invité à découvrir les résultats du concours d’urbanisme Ronquoz 21. Tous les projets sont exposés du 14 décembre 2019 au 11 janvier 2020 à la route des Ronquos 17, à Sion. Ils sont visibles du lundi au samedi de 15h à 18h30 (excepté les 25 décembre et 1er janvier) #herzogdemeuron #Sion

13/12/2019


Lu 179 fois

Immo-swissnews.ch