Lausanne : quand logement et éthique font bon ménage



Le programme de construction de logements durables se poursuit à Lausanne avec la pose de la première pierre, jeudi 13 octobre 2011, au sud de l'avenue de Provence, d’un ensemble de 120 appartements de qualité situé sur une parcelle remise en droit de superficie pour trois bâtiments à la Vaudoise Assurances et pour deux bâtiments à la Société lausannoise Immobilière pour le Logement SA. Ce projet constitue une étape importante dans le programme «3000 logements» et la volonté de la Ville de Lausanne de lutter contre la pénurie de logements. Des dispositions concrètes ont également été prises afin de lutter contre le travail clandestin et limiter le recours à la sous-traitance sur le chantier.

Le projet verra le jour sur une parcelle communale située entre l'avenue de Provence et le parc de la Vallée de la Jeunesse. Il comprend 120 logements en marché libre avec des loyers contrôlés durant cinq ans et s’inscrit dans le cadre du plan 3'000 logements initié au cours de la législature précédente. Le projet intègre un immeuble de logements pour aînés ainsi qu’un APEMS et des surfaces d’activités.

Le projet résulte dans un premier temps d’un concours d’investisseurs qui a désigné l’entreprise générale Losinger-Marazzi SA comme partenaire de la Ville dans l’opération. Un concours d’architecture a ensuite été organisé conjointement par Losinger-Marazzi SA et la Ville de Lausanne. Le jury a désigné à l'unanimité le projet «Zénith» du bureau lausannois Farra & Zoumboulakis. Il est composé de cinq bâtiments dont la disposition permet de dégager des vues intéressantes pour l'ensemble des appartements en direction du Sud, tout en minimisant les nuisances sonores de l'avenue de Provence. La procédure en deux temps adoptée a permis de concilier une haute qualité architecturale et environnementale (aux normes Minergie) et un projet économique permettant de garantir des loyers accessibles.

Dans le cadre de cette opération, la direction de la culture et du logement de la Ville a proposé à ses partenaires, la Vaudoise Assurances, la Société Immobilière lausannoise pour le Logement SA (SILL) et Losinger-Marazzi SA, de signer une charte de lutte contre le travail au noir et de limitation de la sous-traitance, avec l’appui des syndicats et des organisations patronales. Cette charte novatrice constitue un précédent en matière de lutte contre la sous-enchère salariale. Elle prévoit des dispositions de contrôle des ouvriers sur les chantiers. Une collaboration régulière entre les différents partenaires permettra également d’assurer un suivi de la démarche, du début à la fin de l’opération. Les services communaux compétents accompagneront aussi la réalisation du projet, en veillant au respect des critères qualitatifs et de développement durable.

source image : © Bureau d’architecture Farra & Zoumboulakis





15/10/2011


Lu 1508 fois

Immo-swissnews.ch