Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Les 50 ans de la FTI



La Fondation pour les terrains industriels de Genève, communément appelée FTI, a fêté son 50e anniversaire en présence d’un impressionnant parterre de personnalités du monde industriel, mardi 7 septembre au Bâtiment des Forces Motrices.


Les acteurs influents du secteur secondaire étaient présents à cette manifestation
Directeurs de multinationales, chefs de PME, personnalités politiques se sont rassemblés pour fêter le 50e anniversaire de la FTI et se pencher sur l’avenir de l’industrie à Genève. Leur nombre attestait de l’importance que revêt la Fondation pour le développement du secteur secondaire. La soirée a été ponctuée par des activités festives, avec notamment des interventions humoristiques de Philippe Cohen et les percussions industrielles du groupe genevois Zhorn, ainsi que par des parties plus solennelles, parmi lesquelles les discours de Philippe Moeschinger, directeur de la FTI, et de Pierre-François Unger, Conseiller d’Etat chargé du DARES et Président de la FTI.

La table ronde a permis un dialogue fécond
Une table ronde modérée par Jean-Philippe Rapp était également au programme, qui réunissait Chrtistine Delarue, de ASS Architectes SA, Martin Dunning, de SPG Intercity Geneva SA, Jean-Luc Favre, de ABB Sécheron SA, Jesus Martin-Garcia, de Eclosion SA et Xavier Comtesse, de Avenir Suisse. Le contexte des années 1960 et de son industrie genevoise florissante a d’abord été abordé, nécessitant la création de zones dédiées à l’industrie et motivant la création de la Fondation des terrains industriels Praille et Acacias, premier nom donné à la FTI. Ils ont ensuite évoqué la récession qui a touché ce secteur, confronté à la concurrence mondiale, la disparition de certaines sociétés et les changements structurels de celles qui ont réussi à traverser cette période difficile. M. Favre a relevé qu’aujourd’hui, les entreprises doivent encore améliorer leur compétitivité, notamment sous la pression de la mondialisation mais qu’elles ont la possibilité de se différencier en intégrant les technologies propres à leurs activités pour se mettre en phase avec les exigences du développement durable. M. Martin-Garcia a renchéri en insistant sur le potentiel que représentent les activités liées aux bio et aux medtech pour Genève. M. Comtesse a attiré l’attention sur les infrastructures, qui doivent être mieux planifiées pour permettre le développement de Genève, notamment la question du développement de l’aéroport qui va rapidement arriver à saturation.

La FTI récompense les auteurs de trois photographies de qualité
Suite au concours photos lancé pour marquer le 50e anniversaire de la FTI, Jean-Charles Magnin, directeur général des affaires économiques du canton de Genève et président du jury a remis un chèque de 10'000.- francs à Matthieu Gafsou, qui a remporté le premier prix avec une photo originale pour ses jeux d’ombre et de lumière. Il a également récompensé David Wagnières, photographe de presse pour une photo sur l’activité industrielle immobilisée par la neige, ainsi que Nicolas Baudillon pour une photographie lumineuse et colorée de conteneurs. Ces œuvres, ainsi que celles de dix autres dossiers soumis au concours, seront présentées au public au Musée de Carouge en mars 2011.

source : FTI

04/10/2010

Tags : FTI

Lu 1299 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch