Les loyers augmentent irrésistiblement en Suisse



Les loyers augmentent irrésistiblement en Suisse
Les loyers proposés en Suisse ont augmenté de 0,4 % en juin 2008. Par contre, dans l’Arc lémanique, ils ont reculé de 0,3 %, ramenant l’indice à 117,2 points.

Selon l’indice homegate.ch du marché des loyers, les loyers proposés en Suisse ont subi une augmentation de 0,4 % en juin 2008 de sorte que l’indice passe à 111,3 points. En comparaison annuelle, la hausse est ainsi de 3,5 %.

Cette phase d’augmentations que l’on observe depuis un certain temps déjà s’est poursuivie durant le second trimestre de 2008. Le Tessin est la seule région où l’on a enregistré une baisse notable des loyers proposés ces trois derniers trimestres.

Ces résultats ont été mis en évidence par l’indice homegate.ch du marché des loyers qui est établi par le portail immobilier homegate.ch en collaboration avec la Banque cantonale de Zurich (BCZ). Cet indice mesure les variations mensuelles des loyers apurés des facteurs de qualité pour les appartements mis ou remis en location.

Recul des loyers proposés dans l’Arc lémanique

En juin 2008, les loyers proposés dans l’Arc lémanique ont baissé, comme le mois précédent, de 0,3 %. L’indice redescend ainsi à 117,2 points. En un an, la progression observée demeure néanmoins supérieure à la moyenne et s’élève à
3,8 %.

Logements anciens et de petite taille: une augmentation sensible


En juin 2008, les loyers proposés pour les petits appartements à louer (indice à 111,4 points) étaient en moyenne de 0,6 % plus élevés que le mois précédent. Pour les grands appartements, la hausse était de 0,2 % (indice à 112,1 points). La comparaison sur 12 mois montre également que les loyers proposés pour les petits appartements (hausse de 3,8 %) ont augmenté un peu plus fortement que pour les grands logements (3,2 %).

Dans le segment des logements anciens, on a enregistré le mois dernier une hausse de plus de 0,5 % (indice à 111,6 points). En ce qui concerne les logements neufs, le recul de 0,1 % des loyers proposés amène l’indice à 111,3 points. La comparaison sur 12 mois met en évidence une hausse des loyers qui n’est guère différente pour les logements anciens (3,5 %) et pour les nouveaux (3,4 %).

Valeurs trimestrielles: le Tessin est la seule exception


La tendance à la hausse se reflète également dans les chiffres trimestriels. Au 2e trimestre 2008, l’augmentation des loyers proposés par rapport au trimestre précédent était de 0,4 % dans l’Arc lémanique (indice à 117,6 points), de 1,5 % en Suisse orientale (indice à 107,5 points) et de 1,2 % en Suisse centrale (113,2 points). En baisse de 0,2 %, les résultats trimestriels concernant les loyers proposés au Tessin constituent la seule exception (indice à 108 points). Et si l’on compare avec le 2e trimestre 2007, la région de l’Arc lémanique se caractérise quant à elle par la hausse la plus forte: 4,4 % sur un an. Elle est suivie par la Suisse orientale (4,1 %) et par la Suisse centrale (3,6 %). Au Tessin, on a enregistré une baisse de 0,9 % par rapport au 2e trimestre 2007.

Commentaire

La phase de hausse des loyers proposés se maintient depuis plus d’un an. Rien n’indique que cette tendance va cesser et la toute récente flambée des prix semble même vouloir s’amplifier. Malgré une inflation record, la hausse des loyers proposés est supérieure au renchérissement annuel depuis juin 2007. Ce dynamisme des prix souligne la robustesse de la demande en matière de logement qui se trouvait renforcée l’an dernier par l’excellente santé de la conjoncture suisse.

La production de logements s’est légèrement ralentie mais reste d’un niveau élevé. Comme l’indiquent les chiffres actuels de l’Office fédéral de la statistique (OFS), 8730 nouveaux logements ont été construits durant le premier trimestre 2008, soit une baisse de plus de 2 % par rapport au même trimestre de l’année dernière. Le fléchissement a été particulièrement net dans les agglomérations de Lausanne et de Zurich.

Cette année encore, on peut partir de l’hypothèse d’une forte augmentation de l’offre. A la fin du mois de juin 2008, la Suisse comptait en tout quelque 59 500 logements en construction, soit 1 % de plus qu’il y a un an. Le nombre des autorisations de construire a augmenté de 9 % pendant la même période.

Par suite des turbulences qui secouent les marchés financiers internationaux, le développement de la conjoncture en Suisse perdra de son dynamisme ces prochains trimestres. La situation du marché du travail et les perspectives positives en matière de revenus devraient cependant contribuer à maintenir la demande à un niveau élevé même si elle faiblit un peu. Sur le plan régional, on notera probablement des évolutions différentes. Dans la région de l’Arc lémanique, nous nous attendons à un léger ralentissement du dynamisme des prix tandis que la hausse des loyers proposés devrait se maintenir à un bas niveau dans l’agglomération de Berne, en raison de l’augmentation de l’activité de construction. En fin de compte, nous nous attendons à de légers écarts pouvant aller jusqu’à une légère tendance à la hausse des loyers proposés.

Résultats apurés des facteurs de qualité

L’évolution du marché des loyers en Suisse tient compte des différences de qualité, de situation et de taille des appartements. L’avantage de cette méthode dite hédoniste réside dans le fait que l’indice reflète l’évolution réelle des loyers pour appartements mis ou remis en location. L’indice homegate.ch du marché des loyers est le seul en Suisse à être apuré des facteurs de qualité.

Pour obtenir de plus amples informations et les graphiques les plus récents, merci de consulter le site: www.homegate.ch/indice_des_loyers

source : homegate

16/07/2008

Tags : homegate

Lu 1128 fois

Maria Immo-swissnews.ch