Toute l'information immobilière en Suisse




Les volumes d'investissements commerciaux européens atteindront 219 milliards d'euros


     


Les volumes d'investissements commerciaux européens atteindront 219 milliards d'euros
Le volume des investissements en immobilier commercial en Europe devrait atteindre 219 milliards d'euros d'ici la fin de l'année, soit 22% de plus que la moyenne des dix dernières années, bien qu'il soit en baisse de 13% par rapport à 2018, le deuxième plus gros volume enregistré, selon Savills. La Suède, où les activités de développement alimentent le marché en offrant des possibilités de financement à terme, devrait particulièrement se démarquer cette année (+ 8%), tandis qu'en Italie, le volume des investissements de fin d'année devrait être similaire à celui de 2018. Le stock reste l’enjeu principal de l’activité d’investissement. De plus, des prix ambitieux rallongent souvent le processus de conclusion des contrats.

Marcus Lemli, responsable de la division European Investment et CEO de Savills, a déclaré: «La demande pour l'immobilier européen reste forte et continue d'attirer des capitaux, dont 50% sont transfrontaliers. Cependant, le ralentissement de l’économie et les incertitudes géopolitiques ont renforcé l’attention portée à la qualité, tant sur les marchés principaux que sur les marchés secondaires, où l’activité a été particulièrement forte. »

Au premier trimestre 2019, le volume des investissements dans l'immobilier commercial européen s'élevait à 44,7 milliards d'euros, en baisse de 21% par rapport au premier trimestre 2018, ce qui en faisait le deuxième volume le plus élevé jamais enregistré. La Grèce (+ 165% sur un an), la Roumanie (+ 161%), la République tchèque (+ 160%) et la Suède (+ 72%) ont toutes connu une activité d'investissement significative au premier trimestre de cette année.

Globalement, la demande des investisseurs en Europe est restée concentrée sur les bureaux, représentant 41% du volume total des investissements dans l'immobilier commercial au premier trimestre 2019. L'écart de rendement entre bureaux CBD et bureaux hors CDB en Europe a continué de se réduire à 89 points de base, contre 99 points de base au premier trimestre. 2018, en raison de la contraction de l'offre sur ces marchés et de la forte demande des investisseurs en dehors des CBD. «Cependant, a commenté Lydia Brissy, directrice de Savills European Research, l’écart entre les bureaux principaux et secondaires de la CDB se stabilise à 109 points de base, à seulement 10 points de base par rapport à l’année précédente, reflétant ainsi l’attention croissante portée à la qualité.

En examinant les mouvements de rendement trimestriels par pays, Savills a constaté que seuls les rendements des bureaux de Düsseldorf et de Cologne avaient progressé de -10 points de base, tandis qu'Amsterdam et Londres avaient progressé de 25 points de base. Le reste est resté stable.

Selon Savills, le secteur de la vente au détail a enregistré la plus forte baisse des volumes d’investissement (-39%) au cours de la dernière année, les investisseurs devenant de plus en plus sélectifs pour le bon produit, ciblant des actifs de premier ordre d’une certaine taille grâce à une forte offre en épicerie et en alimentation. . Savills a signalé que le rendement prime moyen (3,41%) était en baisse de 1 point de base et de 5 points de base avec des mouvements de sortie trimestriels enregistrés à Prague (50 points de base), à ​​Luxembourg (30 points de base) et à Helsinki (10 points de base) et un mouvement entrant enregistré à Düsseldorf.

Le rendement moyen des entrepôts de détail (5,16%) s'est durci de 6 pb / an, mais s'est atténué d'un trimestre à l'autre, en raison notamment de corrections de prix à la baisse à Londres et à Paris. Les six plus grandes villes d’Allemagne ont vu les rendements de premier ordre continuer à progresser (-10bps qoq). En outre, Savills a vu le rendement moyen des centres commerciaux de choix (4,58%) progresser de 9 points de base par an, bien qu’il soit globalement resté stable sur une base trimestrielle.

Cependant, en ce qui concerne le secteur de la logistique, la situation semble assez différente, le fort appétit pour ces actifs continuant d’exercer une pression à la baisse sur les rendements des taux préférentiels. Le rendement préférentiel moyen est désormais de 5,15%, soit une baisse de 43 points de base sur un an.

28/06/2019

Tags : Savills

Lu 106 fois

Immo-swissnews.ch