Marche des affaires au 2ème trimestre 2012 – Carnet de commandes rempli chez les architectes



Les bureaux d'études estiment que l'état actuel de leurs affaires est encore bon. Tel est le résultat de la récente enquête commandée par la SIA au Centre de recherches conjoncturelles de l'EPFZ (KOF). Les architectes ne voient guère de motifs de s'inquiéter, tandis qu'une légère majorité des bureaux d'ingénieurs s'attend à un recul des affaires.

La majorité des architectes qualifient de bonne la situation actuelle de leurs affaires, les voix négatives ne se font guère entendre. Tel est le résultat de l’enquête de fin d’avril commandée par la SIA au Centre de recherches conjoncturelles de l'EPFZ (KOF), à laquelle en tout 759 bureaux d’études ont participé. Les bureaux d'ingénieurs sont un peu plus réservés, mais se montrent toujours nettement positifs. Il est frappant d'observer qu’environ 80% des architectes et bureaux d'études interrogés livrent une évaluation inchangée concernant la situation de leurs affaires, la demande et les prestations, aussi bien pour les trois derniers mois, que pour les trois prochains mois. Si l'on se réfère à la situation des affaires en majorité bonne actuellement, les perspectives sont réjouissantes. Ce qui signifie que les entreprises du secteur misent toujours sur un bon état des commandes. Par conséquent, le solde toujours positif de l'évolution de l'emploi suggère une extension du personnel au cours des trois prochains mois. Les réserves de travail se situent toujours à plus de dix mois. Presque tous les bureaux considèrent leurs capacités techniques actuelles comme suffisantes ou insuffisantes. Environ 50% des entreprises interrogées citent la pénurie de main-d'œuvre comme un obstacle, les autres obstacles possibles restant insignifiants. Pour plus de 80% des bureaux, la position concurrentielle reste inchangée; plus de 10% font état d'une amélioration. De même, la situation bénéficiaire est restée la même pour plus de 80% des bureaux. Pour les trois prochains mois également, une large majorité d'entre eux prévoient une situation bénéficiaire identique. Concernant la situation future, les estimations dans l'ensemble très positives sont d'abord à mettre au compte de l'évolution de la construction de logements. Les bureaux qui indiquent une augmentation du volume de la construction de logements restent plus nombreux que ceux qui font état d'une diminution.

Bureaux d’architectes
Les livres de commandes des architectes sont pleins, presque tous font état d'une situation des affaires bonne ou satisfaisante. En ce qui concerne la situation des affaires des trois prochains mois et les prestations à fournir, le solde est aussi positif. Le carnet de commandes reste volumineux à suffisant. Presque tous envisagent de maintenir leurs effectifs, voire de les augmenter. Dans la construction de logements en particulier, le volume de construction s'est accru dans une grande partie des bureaux interrogés, tandis que dans la construction industrielle, un grand nombre d'entreprises ont enregistré une baisse du volume de construction au cours des trois derniers mois.

Bureaux d'ingénieurs
Les bureaux d'ingénieurs évoluent un peu à contre-courant des réponses positives des architectes. Ils enregistrent un recul notable de leurs réserves de travail. Les bureaux qui s'attendent à une détérioration de la situation de leurs affaires sont un peu plus nombreux que ceux qui prévoient une amélioration. C'est ce que révèle aussi l'évolution des volumes de construction indiqués par les ingénieurs. Concernant la construction de logements, mais aussi la construction industrielle, une majorité de bureaux font état d'une baisse ou d'une stagnation des volumes de construction durant les trois derniers mois. En ce qui concerne les attentes relatives à la situation bénéficiaire, le solde est légèrement négatif pour ces trois prochains mois. Par rapport à il y a un an, un nombre nettement moindre de bureaux (bien que toujours plus de la moitié) considèrent le manque de main-d'œuvre comme un obstacle. Si, dans les cycles d'enquêtes précédents, les ingénieurs en technique de bâtiment se montraient un peu plus pessimistes que leurs collègues, leur situation semble à présent s'être à nouveau améliorée. Dans la construction industrielle et publique notamment, les volumes de construction se révèlent en augmentation.

31/05/2012

Tags : SIA

Lu 726 fois

Immo-swissnews.ch