Métamorphose – écoquartier des Plaines-du-Loup – le projet a son lauréat



source image : Tribu Architecture
source image : Tribu Architecture
Le résultat du concours international d’urbanisme pour l’écoquartier des Plaines-du-loup est maintenant connu. 54 candidats étaient en lice, six ont été primés et un lauréat va accompagner ce grand projet. L’écoquartier se dessine, le programme Métamorphose passe maintenant dans sa phase concrète avec le projet «Lausanne-zip» du bureau d’architecture lausannois Tribu’architecture. C’est avec l’appui du lauréat que le programme Métamorphose, accepté par les Lausannois le 27 septembre 2009, prendra forme.

L’organisation d’un concours d’urbanisme international pour l’écoquartier des Plaines-du-Loup s’est très vite imposée. Son objectif était de sélectionner un projet suffisamment souple pour permettre d’y intégrer les évolutions techniques et sociales qui devront intervenir tout au long de la durée de sa construction (15 à 20 ans). Il fixe les principes d’urbanisation du futur quartier. Tout au long des délibérations, le jury a pris en compte les ambitions lausannoises, pour ce quartier à haute valeur environnementale, et comment elles pouvaient se traduire à l’échelle de notre ville. C’est dans ce cadre, avec la poursuite de la démarche participative (entamée en 2008), que le projet sera élaboré, prémisse des futurs plans partiels d’affectation (PPA).

Le jury est convaincu que le projet lauréat, Lausanne-zip, du bureau d’architecture lausannois Tribu’ architecture permettra d’atteindre ces ambitions. Ce projet propose une couture en «zip» pour relier les quartiers environnants, en créant des rues, des espaces verts, des esplanades qui s’intègrent dans la continuité des espaces publics existants. Sur la route des Plaines-du-Loup, le bâti est organisé avec une plus haute densité et des gabarits plus élevés, destinés à des activités mixtes. Vers l’ouest et l’intérieur du quartier, densité et hauteurs vont en décroissant. Les espaces publics organisent le nouveau quartier et rappellent la mémoire du lieu: un vaste espace vert préserve le «bosquet»; le portique d’accès au stade est conservé comme entrée à une esplanade publique.

Le lauréat devra élaborer un master plan, base de l’élaboration d’un plan directeur localisé (PDL), fixant les principes d’urbanisation, de paysage, et de mobilité. Ce document, établi en collaboration avec les services de la Ville, devra poser les fondements énergétiques et environnementaux du futur quartier. Cette phase ira jusqu’au début 2011. Dans l’étape suivante, il s’agira de préciser les bases légales pour les ensembles bâtis (bâtiments à construire) et les espaces publics qui sont compris dans le périmètre par la légalisation de plans partiels d’affectation (PPA). Enfin, des permis de construire seront délivrés, avant que les chantiers débutent courant 2014.

Le projet de l’écoquartier est la clé de voûte du programme Métamorphose, il conditionnera l’évolution de Lausanne pour les vingt prochaines années. Dans quelques années, plusieurs milliers de nouveaux habitants pourront investir ce quartier, des employés y travailleront, des enfants iront à l’école et des commerces s’y établiront. Par ailleurs, les projets d’axes forts de transports publics permettront, avec la création d’un tram ou d’un métro reliant le centre-ville à la Blécherette, de rendre ce quartier facilement accessible pour le bien-être des habitants.

source : Ville de Lausanne

Tribu Architecture

23/09/2010


Lu 2017 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch