Neuchâtel : Fonds pour panneaux photovoltaïques



Préserver l’environnement et les ressources naturelles pour les générations futures, voilà un enjeu majeur auquel notre société est aujourd’hui confrontée.

En réponse à ce défi énergétique, la Ville de Neuchâtel souhaite renforcer sa politique d’encouragement des énergies renouvelables, et en particulier l’énergie solaire. Afin de subventionner les particuliers qui installeront des panneaux photovoltaïques sur leur toit, le Conseil communal propose au Conseil général de créer un fonds doté de 500'000 francs.

La Ville de Neuchâtel fait de gros efforts depuis 20 ans déjà pour économiser l’énergie et recourir aux énergies renouvelables. En signant la Convention des Maires, une initiative de la Commission européenne, elle s’engage à poursuivre dans ce sens en réduisant de 20% la consommation d’énergie et les émissions de CO2 sur son territoire d’ici 2020 tout en portant à 20% la part des énergies renouvelables consommées.

Pour ce faire, elle se propose notamment de favoriser l’implantation sur les toits de la ville de panneaux photovoltaïques produisant de l’électricité. Prochainement, chaque propriétaire pourra se rendre compte facilement sur internet du potentiel solaire de son toit. Grâce à une étude aujourd’hui réalisée sur l’ensemble du territoire cantonal, les particuliers découvriront la quantité d’électricité solaire qu’il peuvent produire, combien cela leur coûtera et combien ils économiseront de CO2.

Plus encore ! La Ville se propose d’octroyer aux propriétaires privés une subvention de 1'500 francs par kilowatt de panneaux solaires photovoltaïque installé. Cette aide représente environ le 15% de l’investissement nécessaire à l’installation. Cumulée à la déduction des coûts d’installation du revenu fiscal imposable, cette subvention communale rendra l’investissement, si ce n’est rentable à court terme, du moins intéressant.

Ainsi tout particulier qui produira au minimum 1kW d’électricité via environ 10m2 de capteurs solaires bénéficiera du soutien de la Ville et ceci jusqu’à un maximum de production de 20kW pour 200 m2 de capteurs. Le fonds d’un demi-million de francs


01/02/2012


Lu 296 fois

Immo-swissnews.ch