Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




PRAILLE ACACIAS VERNETS (PAV) : D'IMPORTANTES ÉTAPES SONT FRANCHIES



PRAILLE ACACIAS VERNETS (PAV) : D'IMPORTANTES ÉTAPES SONT FRANCHIES
Le comité de pilotage politique Praille Acacias Vernets a rendu publiques deux importantes étapes du projet: la désignation de l'équipe lauréate de l'appel d'offres «espaces publics et mobilité», ainsi que le lancement de l'étude «Paroles de voisins et d'usagers». Il a également fait le point sur les avancées du projet (résolution et procédure relative au projet de loi de déclassement).

En juin 2008, le Conseil d'Etat a rendu publiques les nouvelles conditions arrêtées pour la mise en œuvre du projet de développement Praille Acacias Vernets (PAV). L'une d'entre elles prévoyait qu'en raison de l'ampleur et de la complexité du projet, le débat politique devait être engagé en amont du dépôt du projet de loi de déclassement visant à modifier le régime des zones du périmètre concerné.

LES AVANCÉES POLITIQUES DU PROJET

Après consultation des villes concernées de Genève, Carouge et Lancy, le Conseil d'Etat a saisi le Grand Conseil, en octobre dernier, d'une proposition de résolution visant à déterminer les options politiques fondamentales qui régiront l'aménagement du périmètre.

Ce projet a été adopté par le Parlement lors de sa séance de mars dernier.

En parallèle, la procédure relative au projet de loi de déclassement suit son cours. Soumis à l'enquête publique jusqu'en janvier 2009, ce projet de loi est aujourd'hui en débat devant les Conseils municipaux des trois villes concernées et sera déposé au Grand Conseil en juin prochain.

Enfin, les conclusions intermédiaires des diverses études thématiques et pré-études d'aménagement initiées en 2008 seront portées à la connaissance du Grand Conseil par le biais d'un rapport qui sera déposé simultanément au projet de loi de déclassement.

Depuis l'été 2008, la réflexion sur les options essentielles du projet a fait émerger la volonté des pouvoirs publics de renforcer les espaces libres comme éléments structurants de cette future portion de centre-ville. Par ailleurs, un certain nombre d'études thématiques (rail, mobilité, sous-sol, foncier, etc.) ont révélé des possibilités ou des contraintes nouvelles, tandis que l'élaboration des plans directeurs communaux a précisé les attentes des communes de Genève et de Lancy.

Dans ce contexte, le Département des constructions et des technologies de l'information (DCTI) souhaite aujourd'hui mettre en lumière deux démarches particulières.

ESPACES PUBLICS ET MOBILITÉ: DÉSIGNATION DE L'ÉQUIPE LAURÉATE

La première démarche porte sur la question des espaces publics et de la mobilité au sein du périmètre, déterminante pour la cohérence globale du développement à venir. Pour tenir compte de l'importance de ces thèmes, le DCTI a décidé de s'adjoindre la collaboration à long terme d'une équipe pluridisciplinaire formée d'architectes-urbanistes, paysagistes et ingénieurs de mobilité.

A cet effet, il a lancé en novembre 2008 un appel d'offres international ouvert qui portait sur l'attribution d'un mandat comportant trois volets:

• la production d'une image directrice concernant les espaces publics et la mobilité de l'ensemble du périmètre PAV (avril 2009 à décembre 2009);
• l'assistance à maître de l'ouvrage pour les différentes études sectorielles du périmètre
(mai 2009 à décembre 2011);
• la réalisation d'un espace public emblématique (dès l'automne 2009).

Sur décision unanime du jury, l'équipe lauréate de cet appel d'offres est formée par AWP (bureau pilote), agence de reconfiguration territoriale basée à Paris, HHF Architectes (Bâle), Citec Ingénieurs SA et Solfor Ingénieurs SA, tous deux Genevois. Cette équipe collaborera étroitement aux pré-études d'aménagement sectorielles et sera à même de garantir la mise en œuvre d'une démarche intégrant des ateliers publics de concertation. PAROLES DE VOISINS ET D’USAGERS: MISE EN DIALOGUE DU PÉRIMÈTRE Fort du soutien du comité de pilotage politique du projet (composé des conseillers d'Etat Mark Muller, Pierre-François Unger et David Hiler et des conseillers administratifs Rémy
Pagani (Genève), Marc Nobs (Carouge) et François Baertschi (Lancy)), le DCTI a décidé d'engager une démarche originale à Genève. Cette dernière vise à contribuer à la qualification de l'identité du quartier en devenir et à son intégration aux quartiers alentour. Intitulée «Paroles de voisins et d’usagers», cette démarche sera conduite par le collectif BazarUrbain, de Grenoble, qui recueillera entre avril et septembre 2009 la parole des usagers et voisins du site, décideurs, services techniques etc. Cette collecte de perceptions et de représentations du lieu nourrira le débat à la fois politique, technique et public, en contribuant à la mise en place des conditions nécessaires à un dialogue de qualité.

consulter le dossier de presse

source : Etat de Genève

05/04/2009

Tags : genève, pav

Lu 2221 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch