«Projets urbains»: la Confédération soutient des projets de développement de zones d'habitation existantes

Renforcer la cohésion sociale et améliorer la qualité de vie : dix communes s’appliquent à réaliser ces objectifs dans des zones d’habitation déterminées. Elles ont été sélectionnées après avoir répondu à l’appel à projets de la Confédération et bénéficieront durant les quatre prochaines années d’un soutien technique et financier



Le Programme «Projets urbains – Intégration sociale dans des zones d’habitation» entend contribuer à renforcer le vivre-ensemble de la population des quartiers et à améliorer sa qualité de vie. Accompagné et financé conjointement par cinq services fédéraux, il s’adresse à des villes de petite et moyenne taille et à des communes d'agglomération. Dans le cadre d’un appel à projets, les villes et communes intéressées ont soumis des projets visant le développement de quartiers confrontés à des défis sur le plan social et urbanistique.

Dix projets soutenus

Onze communes participent à l’actuelle première phase pilote, durant de 2008 à 2011 ; pour la seconde phase pilote, de 2012 à 2015, dix communes seront soutenues par la Confédération et le canton concerné : Aarburg (AG), Olten (SO), Pratteln (BL), Regensdorf (ZH), Rorschach (SG), Schlieren (ZH), Spreitenbach (AG), Vernier (GE), Versoix (GE) et Vevey (VD). La Suisse romande est représentée par trois projets, la Suisse alémanique par sept ; la sélection comprend aussi bien des villes-centres que des communes d’agglomération.

La qualité des 22 projets soumis au comité de pilotage interdépartemental était bonne à très bonne. La sélection opérée ne repose toutefois pas uniquement sur la qualité, mais aussi sur l’orientation générale du Programme voulant que la seconde phase renforce des projets urbains déjà en cours mais élargisse aussi l’éventail des expériences par de nouveaux projets.

Chaque projet doit reposer sur une démarche globale associant mesures urbanistiques et sociales. Les candidatures de communes participant déjà à la première phase devaient aller au-delà de la problématique initialement traitée. La ville d’Olten, par exemple, a élargi son projet, pour la seconde phase, en y intégrant la collaboration avec les acteurs de l’immobilier. La localité genevoise de Vernier, nouvelle dans le Programme, introduit, elle, de nouveaux champs d’action tels que l’emploi pour les chômeurs du quartier ou le développement de la culture du quartier.

Au total, les services fédéraux engagés dans le Programme mettent à disposition chaque année 550 000 francs. Pour garantir l’échange d’expériences entre les communes participantes, les cantons et la Confédération, des rencontres sont organisées deux fois par an. En outre, la Confédération permettra à d’autres communes et cantons intéressés d’avoir accès aux expériences et aux connaissances acquises durant les deux phases pilotes. L’objectif est d’améliorer et de développer, à la Confédération, dans les cantons et dans les communes, la connaissance des processus complexes qui interagissent dans le développement de quartier.

www.projetsurbains.ch


17/12/2011


Lu 714 fois

Immo-swissnews.ch