Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Quartier du Pommier : Plus grand bâtiment Minergie-P-ECO® de Genève



Quartier du Pommier : Plus grand bâtiment Minergie-P-ECO® de Genève
Dessiné par le bureau GM Architectes Associés, l’immeuble HM - LUP de 36 logements situé dans le nouveau quartier du Pommier au Grand-Saconnex (GE) est l’immeuble des « plus ». Réalisé pour le compte de la coopérative Codha, il est le plus grand bâtiment du canton de Genève à avoir obtenu les labels Minergie-P-ECO®, et le troisième plus grand de Suisse. En particulier, c’est la première fois qu’une façade solaire Lucido® - installée par Charpente Concept - est testée sur une telle échelle. Enfin, la Codha a développé une démarche participative importante avec ses coopérateurs sitôt le mandat architectural attribué, qui a abouti à une mixité des types d’appartements et créé les conditions d’un mélange des générations.

Efficacité énergétique à grande échelle

Cet immeuble, au 36 rue Sonnex au Grand-Saconnex (GE), fait partie du cénacle encore restreint des bâtiments labellisés Minergie-P-ECO®, mais il est de loin le plus grand du canton, avec plus de 4'400 m2 de surface (contre env. 1'500 m2 pour les autres) et le troisième plus grand de Suisse déjà construit à avoir obtenu ce label. Cela signifie qu’il répond non seulement à des conditions d’efficacité énergétique élevées mais que sa construction a respecté les normes du développement durable, notamment en utilisant du béton recyclé.

Le bâtiment ne consomme plus que 30 KWh/m2 au lieu de 42. Cette économie est due notamment au renforcement de l'isolation thermique et au triple vitrage ainsi qu’à une conception technique favorisant les énergies alternatives : chauffage à bois, ventilation double flux, panneaux solaires en toiture (eau chaude) et installation de panneaux photovoltaïque pour la production d’électricité solaire.

Autre élément important, la façade active Lucido®. Celle-ci se compose d’un verre solaire, un élément absorbant en bois et un mur isolant. Elle utilise l’énergie solaire, produite par le système et emmagasinée dans celle-ci, comme force isolante naturelle. C’est la première fois que cette façade est utilisée sur une si vaste surface. Donner une dimension humaine La Coopérative de l’habitat associatif, la Codha, a voulu d’emblée que les futurs habitants aient leur mot à dire sur la conception de l’immeuble. Constitués en association avant l’ouverture du chantier, ils ont pu exprimer leurs choix pour un meilleur vivre-ensemble, sur la base desquels les architectes ont fait des propositions.

Pour Antoine Muller, architecte de l’immeuble et partenaire de GM Architectes Associés, « la dimension humaine et sociologique, est, avec le coût et l’esthétique, le plus grand défi auquel est confrontée l’architecture aujourd’hui ». La démarche initiée par la Codha s’est traduite par une généreuse salle commune de 80m2 au rez inférieur, 3 salles communes dans les étages et 3 buanderies, qui sont autant de lieux de rencontre.

La mixité des habitants a été favorisée par la variété des tailles et typologies d’appartements qui vont du 3 au 7 pièces, simplex ou duplex : en tout 13 types différents pour 36 appartements ! Certains appartements ont en outre été réservés et, parfois, légèrement adaptés pour accueillir de « jeunes seniors ».

Jeux de regards et de transparences

GM Architectes Associés a pris le parti de soigner particulièrement les espaces de circulation (verticale et horizontale) ainsi que l’intérieur des appartements. En effet, les couloirs sont traités comme une « rue » intérieure, un espace convivial sur lequel débouche les habitations. La transparence domine. Les couloirs sont éclairés par la lumière naturelle à leurs deux extrémités et la cage d’escalier est contenue par un grillage, si bien que l’on voit à tout moment qui circule, monte ou descend… Les espaces communs sont traités en béton brut, rehaussés de touches
de couleurs vives ici et là. De même, les buanderies, partiellement vitrées, participent à cet ensemble de jeu de transparences, de repères. Autant de remèdes simples à l’absence de communication qui règne trop souvent dans les immeubles modernes.

Immeuble 36, rue Sonnex, Grand-Saconnex (GE), en chiffres :

Surface terrain : 6'311 m2
Surface nette : 4’150 m2
Gabarit : rez + entresol + 6 niveaux
Volume SIA : 17'060 m3
Programme : 36 logements HM - LUP
Parking souterrain : 24 places + 2 garages à vélo avec 1 couvert
extérieur + voiture Mobility au pied de l’immeuble

04/04/2011


Lu 2279 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch