Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Remise du « Prix LA FONCIÈRE 2013 »

La Foncière soutient la formation post-grade en immobilier en Suisse romande.



« Conscients de l’important engagement que représente cette formation, nous tenons à féliciter Jérôme Niemetz pour ses efforts tout au long de ces deux années de formation. », déclarent Arnaud de Jamblinne et Charles Spierer, Président de la fondation.
« Conscients de l’important engagement que représente cette formation, nous tenons à féliciter Jérôme Niemetz pour ses efforts tout au long de ces deux années de formation. », déclarent Arnaud de Jamblinne et Charles Spierer, Président de la fondation.
Pour la 3ème année consécutive, La Foncière a décerné hier, lors de la cérémonie de remise des diplômes 2013 de l’Institut d’Etudes Immobilières (IEI) de Genève, le «Prix LA FONCIÈRE » à l’étudiant ayant réalisé la meilleure moyenne générale durant sa formation post-grade.

Lancé en 2011 avec l’IEI, unique organisme de Suisse romande à proposer un master en immobilier accrédité par la RICS , ce prix vise à soutenir la formation des futurs décideurs de l’immobilier en Suisse romande.

Avec une moyenne générale de 5.35, Jérôme Niemetz s’est distingué sur une volée de 15 étudiants lors de sa formation au Master RICS en immobilier de l’IEI. Issu de formation académique en droit et aujourd’hui gestionnaire de projets immobiliers au sein de CGi Immobilier à Genève, le lauréat, âgé de 28 ans, a suivi sa formation en cours d’emploi comme la plupart des étudiants de sa volée.

« Face aux multiples défis que les spécialistes de l’immobilier doivent sans cesse relever, il est indispensable que les futurs décideurs bénéficient de compétences approfondies non seulement dans le domaine de l’immobilier, mais aussi dans ceux de l’économie, du droit
et de la finance.» commente Arnaud de Jamblinne, directeur général de La Foncière. «Dans un contexte en constante évolution, marqué notamment par l’introduction de nouvelles restrictions dans l’octroi de crédits hypothécaires ou l’imposition de fonds propres minimaux pour les banques, la formation post-grade amène une expertise supplémentaire, nécessaire pour appréhender au mieux la complexité du marché immobilier. ».

« Conscients de l’important engagement que représente cette formation, nous tenons à féliciter Jérôme Niemetz pour ses efforts tout au long de ces deux années de formation. , déclarent Arnaud de Jamblinne et Charles Spierer, Président de la fondation.

06/12/2013


Lu 668 fois

Immo-swissnews.ch