SUCCÈS POUR LE CHÈQUE2009ÉNERGIE : LES GENEVOIS SE PRESSENT POUR RÉALISER DES ÉCONOMIES D'ÉNERGIE DANS LES BÂTIMENT



L'opération chèque2009énergie a été lancée à Genève en mars dernier afin de promouvoir les soutiens financiers extraordinaires de la Confédération et du Canton en 2009 en faveur des économies d'énergie. A fin juin, cette action s'adressant aussi bien aux propriétaires privés qu'aux collectivités publiques est déjà un remarquable succès : plus de 1000 demandes ont été enregistrées et l'ensemble du budget disponible est d'ores et déjà engagé. En dépit d'un contexte économique morose, cette opération - qui s'ajoute aux autres mesures genevoises en faveur des économies d'énergie pour atteindre 14 millions de francs - déclenchera d'ici la fin de l'année un très important volume de travaux permettant d'améliorer les performances énergétiques du parc immobilier genevois.

Genève saisit une opportunité exceptionnelle

Le chèque2009énergie a été initié en 2009 par le Canton de Genève afin d'apporter un encouragement financier aux propriétaires effectuant des travaux en faveur d'une meilleure utilisation de l'énergie dans leurs bâtiments. Cette action visait à tirer partie d'une subvention exceptionnelle débloquée par l'Assemblée fédérale et attribuée aux cantons proportionnellement à leurs propres engagements dans ce domaine. Afin de saisir cette opportunité, Genève a doublé en 2009 son enveloppe destinée aux encouragements énergétiques : grâce à cette mesure, ce sont au total près de 14 millions de francs qui ont pu être mis cette année à la disposition des actions en faveur des économies d'énergie dans notre canton.

Une subvention engagée en quelques semaines

Annoncée en mars 2009 par voie de presse, cette action a rapidement suscité un très vif engouement : il a en effet suffi de quelques semaines pour que l'ensemble des subventions soient engagées. Les demandes enregistrées proviennent aussi bien de responsables de grands ensembles immobiliers que de propriétaires individuels - deux tiers des dossiers soutenus par le chèque2009énergie sont de petits projets (subvention inférieure à 10 000 F) et un quart sont de taille moyenne (subvention entre 10 000 et 50 000 F). Cette mesure d'encouragement permettra ainsi de contribuer à financer de nombreux projets d'amélioration thermique des bâtiments (toitures, fenêtres, etc.) ou d'exploitation des énergies renouvelables (installations solaires thermiques, bois, géothermie) ainsi que des audits énergétiques. L'implication des corps de métiers genevois, notamment la Fédération des métiers du bâtiment (FMB)et la Fédération des architectes et ingénieurs (FAI), ainsi que des représentants des milieux immobiliers, comme la Chambre genevoise immobilière (CGI) et l'union suisse des professionnels de l'immobilier (uspi genève), a joué un rôle important dans la réussite de cette action - qui a ainsi contribué à mettre en place de fructueux partenariats appelés à durer. Grâce à cet engagement exemplaire des milieux professionnels, les travaux réalisés avec le soutien du chèque2009énergie permettront d'atteindre d'ici la fin de l'année une amélioration très significative des performances de nombreux bâtiments qui pourront ainsi réaliser d'importantes économies d'énergie de façon durable. Il faut relever que le succès de cette action ne se limite pas au domaine de l'environnement. En effet, les projets financés, entrepris en dépit d'une conjoncture morose, bénéficient également directement à l'économie genevoise : les subventions accordées ayant un puissant effet de levier, ce seront au final près de 100 millions de francs qui seront investis dans le cadre de travaux réalisés à Genève en 2009. Ces derniers pourront ainsi soutenir durablement le secteur du bâtiment dans le canton en encourageant la diffusion de nouvelles technologies et de savoirs-faires favorables aux économies d'énergie au sein d'un domaine d'activité qui inclut de nombreuses PME et quantité d'entreprises formatrices.

Assainir les bâtiments : plus que jamais d'actualité

L'engouement des Genevois en faveur du chèque2009énergie démontre que les mesures visant à une meilleure utilisation de l'énergie au sein des bâtiments répondent à une véritable attente de la population. Si les soutiens financiers accordés dans le cadre du chèque2009énergie ne sont désormais plus disponibles, l'assainissement du parc immobilier demeure quant à lui plus que jamais d'actualité et peut toujours bénéficier de mesures d'encouragement. En effet, des mécanismes de financement - comme par exemple le Programme bâtiments de la Fondation Centime Climatiquejusqu'à fin 2009 ou le programme éco21 pour les maisons chauffées à l'électricité - de même que des allégements fiscaux peuvent être sollicités par des propriétaires souhaitant entamer des travaux en faveur des économies d'énergie ou des énergies renouvelables. Par ailleurs, un programme national d'assainissement des bâtiments (PNAB) sera lancé, pour 10 ans vraisemblablement, dès le 1er janvier 2010*. Dans ce cadre, et contrairement à l'année 2009, les travaux pourront être planifiés sur plusieurs années.

Le service de l'énergie (ScanE) constitue dans tous les cas un point de passage fort utile pour orienter les personnes ayant un projet immobilier : des conseils personnalisés et gratuits peuvent être obtenus en composant le 0800 777 100 et de nombreuses informations sont disponibles sur le site www.ge.ch/energie

source : Etat de Genève

22/07/2009

Tags : energie, Genève

Lu 1055 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch