Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Très forte augmentation du nombre de logements autorisés

La construction de logements au 4e trimestre 2012



Selon les chiffres provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS), 12'250 nouveaux logements ont été construits au 4e trimestre 2012, soit 12% de moins qu'au trimestre correspondant de l'année précédente. A la fin du mois de décembre 2012, 75'600 logements étaient en construction, ce qui représente une hausse de 12,5% en un an. Le nombre de logements dont la construction a été autorisée a augmenté de 71% par rapport au 4e trimestre 2011 pour s'élever à 22'260.

Nouveaux logements

En Suisse, 12'250 logements ont été construits au cours du 4e trimestre 2012, soit 1630 logements ou 12% de moins qu'au trimestre correspondant de l'année précédente. Le nombre de nouveaux logements a diminué dans les communes comptant jusqu'à 2000 habitants et dans celles de plus de 5000 habitants. Les baisses se sont échelonnées entre -8 et -35%. Dans les communes de 2001 à 5000 habitants, une augmentation de 5% a en revanche été enregistrée.

Dans les agglomérations des cinq plus grandes villes, le nombre de nouveaux logements a diminué de 4% par rapport au 4e trimestre 2011 et a atteint 3790 unités. Il a reculé dans les agglomérations de Berne (-37%) et de Zurich (-12%), mais a progressé dans celles de Lausanne (+41%), Genève (+29%) et Bâle (+8%).

Sur l’ensemble de l’année 2012, quelque 43’980 logements ont été construits, ce qui représente une diminution de 5% par rapport à l’année 2011. Les communes de 2000 habitants ou moins sont les seules à avoir enregistré un accroissement du nombre de nouveaux logements, tandis que celles de plus de 2000 habitants accusaient une baisse. Le bilan annuel est négatif dans les agglomérations des cinq plus grandes villes (-9%). En 2012, seules les agglomérations de Genève (+37%) et de Bâle (+9%) ont enregistré une hausse du nombre de nouveaux logements.

Logements en construction

A la fin décembre 2012, 75'600 logements étaient en construction, ce qui représente une progression de 12,5% en rythme annuel. Cette évolution positive a touché toutes les catégories de communes. Elle a été la plus forte dans les communes de 2001 à 5000 habitants (+30%) et dans celles de 5001 à 10'000 habitants (+18%).

Le nombre de logements en construction s'est aussi accru dans les agglomérations des cinq plus grandes villes: il a atteint 26'400 unités, soit 7% de plus qu'un an auparavant. A l'exception de celle de Bâle (-9%), toutes les agglomérations ont connu une augmentation, comprise entre 2 et 30%.

Logements autorisés

Au 4e trimestre 2012, le nombre de logements autorisés s'est accru de 71% ou 9220 unités par rapport au 4e trimestre 2011 pour s’établir à 22'260 unités. Les communes comptant jusqu'à 2000 habitants (+208%) ont enregistré des hausses marquées, tout comme celles de 2001 à 5000 habitants (+76%) et de 5001 à 10'000 habitants (+74%).

Dans les agglomérations des cinq plus grandes villes, le nombre de logements autorisés a progressé de 15% ou 620 unités par rapport au trimestre correspondant de l'année 2011 pour s’établir à 4720 unités. Il a reculé dans les agglomérations de Berne (-67%) et de Zurich (-2%), mais a nettement progressé dans celles de Bâle (+89%), Lausanne (+80%) et Genève (+26%).

Sur l’ensemble de l’année 2012, l'augmentation du nombre de logements autorisés s’est élevée à 17,5% en Suisse, ce qui représente 66'140 logements autorisés de plus. Les communes de plus de 10'000 habitants sont les seules à avoir enregistré un recul en rythme annuel du nombre de logements autorisés (-9%). Pour les agglomérations des cinq plus grandes villes, le bilan annuel est négatif ( 4%). Seules les agglomérations de Bâle et de Lausanne ont échappé à cette tendance à la baisse.

16/04/2013


Lu 430 fois

Immo-swissnews.ch