Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Utiliser le potentiel de densification du milieu bâti: une des thématiques clés du développement territorial



La croissance démographique et l’augmentation simultanée de la surface habitable par habitant et de la mobilité ainsi que l’extension continue des surfaces urbanisées imposent une utilisation plus efficace du territoire. Une solution intéressante mais complexe consiste notamment à limiter l’extension des surfaces urbanisées. La revue spécialisée «Forum du développement territorial» de l’Office fédéral du développement territorial (ARE) montre comment une densification intelligente permettrait de mettre un frein au gaspillage du sol. Un développement de l’urbanisation de qualité à l’intérieur du milieu bâti doit cependant être parfaitement coordonné avec les autres activités à incidences spatiales telles que la planification des transports et le développement local.

Aujourd’hui, plus de huit millions de personnes vivent en Suisse. La tendance est à la hausse. Parallèlement, la surface habitable moyenne par habitant continue également d’augmenter. Afin que cette situation n’engendre pas une accélération du mitage du territoire, une série de mesures s’impose. Il convient notamment de mieux utiliser les surfaces construites. Toutefois, le concept de développement urbain vers l’intérieur est ambitieux. En matière de densification urbaine, assurer la qualité reste également un défi de taille. Personne ne souhaite densifier pour le plaisir de densifier. L’attitude face à la densification change du tout au tout lorsque les projets permettent en même temps de créer de la valeur ajoutée. Toute construction nouvelle à l’intérieur d’un quartier bouscule un système existant d’activités et de voisinages. Pour réussir une telle transformation, il importe donc de concilier les intérêts en jeu. Ce n’est pas seulement une question d’architecture.

La nouvelle brochure «Forum du développement territorial» de l’Office fédéral de l’aménagement du territoire (ARE) tente de répondre à la question de savoir si une densification de qualité du milieu bâti est possible sans pour autant remettre en question les multiples exigences posées au territoire. L’aménagement du territoire doit s’occuper autant des régions densément peuplées du Plateau, confrontées à une forte demande de sol, que des régions rurales. Ces dernières n’ont pas d’autre choix que de limiter le développement du milieu bâti si elles entendent sauvegarder leurs paysages intacts, appréciés pour la détente et le tourisme. Entre-temps, la population a exprimé à plusieurs reprises dans les urnes son ras le bol face à la destruction des paysages.

La densification concerne souvent les centres-villes et comporte par conséquent un certain nombre de risques: les mesures planifiées ou réalisées à la hâte risquent de provoquer un rejet de la part de la population. Il convient d’éviter une telle évolution. Patrimoine Suisse a donc présenté dans la nouvelle édition de Forum dix règles à observer pour assurer la qualité des futurs processus de densification.

L’exemple de Zoug montre à quel point la pression immobilière s’est aggravée dans certaines régions. Dans ce canton prospère de Suisse centrale, la demande de terrains a connu une croissance démesurée ces dernières années. Parallèlement, la pression exercée sur le paysage par les constructions s’est aggravée, et les logements à loyer abordable se sont raréfiés. Une contribution montre comment le canton de Zoug entend renverser la tendance au moyen d’une stratégie de densification prévue dans le plan directeur cantonal. L’interview menée avec Isabel Girault présente le point de vue d’un autre canton sur cette thématique. La Directrice de l’Office de l’urbanisme du canton de Genève décrit le défi consistant à densifier encore davantage la ville la plus dense de Suisse. Selon Isabel Girault, il s’agit d’une mission difficile mais passionnante qui implique également des compromis et des coopérations au-delà des frontières cantonales et nationales.

Plusieurs articles présentent des exemples de densification réussie. Qu’il s’agisse du nouvel écoquartier à Meyrin ou d’une étude sur la manière de redonner vie au centre de Herzogenbuchsee, la densification est vraiment devenue réalité. Un regard vers l’étranger nous montre que la Suisse a opté pour la bonne stratégie: même le plus important projet de développement urbain de Stockholm - Hammarby Sjöstad - mise sur le développement urbain vers l’intérieur.

Aménager et Construire plus dense

15/10/2013


Lu 184 fois

Immo-swissnews.ch