hotelleriesuisse: La classification des hôtels revêt une nouvelle dimension



Lors de la Conférence sur la classification qui
s'est tenue aujourd'hui à Vienne, l'Association des hôtels et
restaurants allemands (DEHOGA), l'Association faîtière autrichienne
de l'hôtellerie et hotelleriesuisse ont scellé leur partenariat
stratégique dans le domaine de la classification des hôtels.

Avec la signature d'une "Letter of Intent", la compétence des
trois associations soeurs en matière de classification des hôtels
acquiert une nouvelle dimension. L'idée directrice de ce partenariat
stratégique consiste à développer les systèmes de classification et
leur application ainsi qu'à créer de nouvelles synergies. Pour ce
faire, il convient d'harmoniser au mieux les normes, les instruments
et les spécialisations des systèmes de classification propres à
chaque pays, afin d'obtenir une comparabilité accrue des étoiles
hôtelières entre la Suisse, l'Autriche et l'Allemagne.

Qualité et transparence comme dénominateur commun

Les trois associations présentent aujourd'hui déjà une orientation
stratégique semblable. L'accent est mis en premier lieu sur la
qualité de l'hôtellerie, qui doit être développée de ma-nière ciblée
au moyen d'incitations. Ensuite, il s'agit d'apporter à l'hôte une
transparence encore plus grande dans l'offre hôtelière. Enfin, il
convient de continuer à promouvoir la commercialisation des hôtels et
de soigner l'image de l'hôtellerie en Allemagne, en Autriche et en
Suisse. Une harmonisation des normes, des instruments et des
spécialisations non seulement renforce l'attractivité des systèmes de
classification dans les pays respectifs, mais aide les membres des
trois organisations à répondre encore mieux aux besoins des hôtes et
améliore du même coup la rentabilité des hôtels.

Rôle de précurseur en Europe

Les associations partenaires entendent poursuivre le développement
de la classification des hôtels ces prochaines années. Leurs efforts
déboucheront sur une adaptation des normes qui seront mises en
application durant la prochaine phase de révision des classifications
dans les trois pays. En ce qui concerne la Suisse, cette révision se
déroulera en 2011. En outre, les normes élaborées ensemble seront non
seulement introduites dans la zone germanophone de l'Europe, mais
elles seront aussi accessibles à titre de base de travail commune à
d'autres pays de l'Europe. Cela étant, il est important que les
efforts d'harmonisation laissent place à la diver-sité des formes
d'hébergements et aux différences spécifiques à chaque pays. Pour
préserver une authenticité vivace, hotelleriesuisse s'est par
conséquent prononcée contre une standardisation ISO.

Classification suisse des hôtels

C'est en 1979 qu'hotelleriesuisse a introduit le système de
classification des hôtels. C'était alors le premier et le seul
système d'économie privée de ce type au monde. Il est reconnu à
l'échelle internationale et a notamment servi de base aux pays
germanophones pour développer leurs propres systèmes de
classification. Les normes de la classification des hôtels sont
régulièrement adaptées aux standards de qualité internationaux et aux
besoins sans cesse changeants des hôtes. A ce jour, les hôtels
classés par hotelleriesuisse génèrent près de 76 % de l'ensemble des
nuitées en Suisse. La classification suisse des hôtels doit rester à
l'avenir un système permettant à l'hôte de s'orienter de manière
fiable dans l'offre hôtelière et procurant à l'hôtelier un outil
efficace pour se positionner sur le marché, tant au niveau national
qu'international, ainsi que pour garantir et améliorer la qualité.

hotelleriesuisse: La classification des hôtels revêt une nouvelle dimension

source : hotelleriesuisse

26/03/2009


Lu 1340 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch