Toute l'information immobilière en Suisse




«taoua»: un projet porteur pour moderniser Beaulieu


     


«taoua»: un projet porteur pour moderniser Beaulieu
Le projet «taoua» du bureau lausannois Pont 12 architectes (Hahne, Jolliet et Nicollier) a été retenu l’issue d’un concours d’architecture pour moderniser le site de Beaulieu. Une tour d’environ 80 mètres sera le nouvel emblème du front Jomini, avec un complexe hôtelier, un restaurant, des activités commerciales et un Business Center. Les halles Sud seront reconstruites dans le même esprit architectural pour offrir un tout cohérent et des surfaces d’exposition plus attrayantes. Le parc des expositions deviendra un véritable espace public ouvert sur la ville. La réalisation d’une tour qui répond aux critères du développement durable offre à Lausanne de nouvelles perspectives en matière de densification.

Avec son projet, le bureau lausannois Pont 12 architectes (Hahne, Jolliet et Nicollier) propose de regrouper en un seul ensemble la construction des nouvelles halles Sud et d’un complexe avec un restaurant, deux hôtels (business et économique), une résidence hôtelière (longs séjours), des activités commerciales et un Business Center. L’envergure du programme se traduit par l’échelle du bâtiment, visible loin à la ronde. Sa hauteur permet de minimiser son emprise au sol et d’offrir à l’espace public une plus grande fluidité. L’esplanade de Beaulieu s’ouvre désormais complètement sur la ville, en dehors des manifestations. Cette générosité permet d’améliorer la visibilité du centre de congrès, de prolonger l’esplanade centrale en l’ouvrant sur la ville, d’améliorer la relation avec le public. En créant un grand parvis à l’entrée du futur complexe, en intégrant une végétation à plus grande échelle, ce projet porteur ouvre la voie au développement ultérieur des halles Nord.
Les membres du jury ont pris le parti de suggérer la réalisation d’un bâtiment en hauteur. Le projet retenu, mais aussi les nombreux projets d’autres candidats, les ont convaincus que la solution d’une «tour Jomini» était la bonne pour Beaulieu, pour les riverains, pour Lausanne. Souple et ouvert, le projet évoluera pour satisfaire les souhaits exprimés par le jury et les maîtres de l’ouvrage. Une étude de faisabilité et une procédure de plan partiel d’affectation seront menées pour le front Jomini, avant de délivrer le permis de construire, ce que l’on peut envisager d’ici 2010. La construction des halles Sud dès 2009 devra quant à elle répondre aux exigences du plan général d’affectation. Les nouvelles halles pourront être mises en exploitation avant la 14ème World Gymnaestrada, qui aura lieu à Beaulieu en mai 2011.

La Ville de Lausanne, la Fondation de Beaulieu et les investisseurs représentés par Losinger Construction SA ont lancé un concours d’architecture pour valoriser le site de congrès et d’exposition. Le jury du concours a décidé à l’unanimité de recommander le projet «taoua» aux maîtres de l’ouvrage. Les lauréats signeront un contrat avec, d’une part, Losinger Construction SA pour le front Jomini et, d’autre part, la Fondation de Beaulieu pour les halles Sud. Le projet, dont le coût total avoisinera les 100 millions de francs, répondra aux exigences du développement durable. Il offrira à Lausanne de nouvelles perspectives en matière de densification de l’espace urbain. Les partenaires pourront s’appuyer sur l’expertise de Losinger et de sa maison mère Bouygues Construction, qui réalisent en moyenne une dizaine de projets de ce type par année, comme c’est le cas aujourd’hui à Zurich avec la Prime Tower (126 m) et Mobimo Tower (90 m), mais aussi à Singapour, Hong Kong et Paris.

La Municipalité de Lausanne, la Fondation de Beaulieu et Losinger Construction SA

Le projet

La maquette


source : Ville de Lausanne

02/10/2008

Tags : taoua

Lu 1596 fois

Rédaction Immo-swissnews.ch