Toute l'information immobilière en Suisse
Mobile
Newsletter
Rss
Twitter
Facebook
Google+
Instagram




Respirer – et être prêt pour de nouvelles évolutions



Retail Snapshot de Wincasa : grâce aux bonnes ventes de Noël, les centres commerciaux ont brisé la tendance de baisse du chiffre d’affaires, pour la première fois depuis la hausse brutale du franc. Une bouffée d’oxygène pour respirer un peu : ainsi peut-on décrire la situation du commerce de détail après le quatrième trimestre 2016.

Le Retail Snapshot du prestataire immobilier leader Wincasa fait état de stabilité, comparativement au trimestre de l'année précédente, quant au chiffre d’affaires en termes nominaux des dix centres analysés.

Les ventes de Noël ont été bonnes dans les branches loisirs/sport, habillement, chaussures/maroquinerie et bijouterie/optique, malgré une répartition défavorable des jours fériés et de vacances. L’expérience prouve qu’un Avent rapproché ainsi qu’un 24 décembre un samedi n’ont pas de répercussions positives sur les ventes de Noël.

La dynamique négative des ventes, enregistrée dernièrement dans les centres commerciaux, a néanmoins pu être freinée au cours du quatrième trimestre. « Les dix centres commerciaux sur lesquels s’est concentrée notre analyse ont pu maintenir au cours du 4e trimestre 2016, en termes nominaux, le chiffre d’affaires global agrégé au niveau de l’année précédente », déclare Philipp Schoch, directeur Center & Mixed-Use Site Management chez le prestataire immobilier leader Wincasa.

Pas encore de renversement de tendance Si l’on considère le chiffre d’affaires en termes réels, on constate même une hausse de 0.5 %. Un signe précurseur d’un renversement de tendance ? « L’évolution donne à la branche retail une bouffée d’oxygène, mais il faut plus d’impulsion que seulement cet optimisme retrouvé », indique Philipp Schoch.

Car le shopping en ligne et le tourisme d'achat, qui a nettement augmenté depuis la hausse brutale du franc, mettent toujours à rude épreuve le commerce de détail et ramènent les rendements et les marges à un niveau bas.

Différentes branches ont dû réaliser leur augmentation des ventes en partie moyennant des rabais et des baisses de prix. Les clientes et clients dépensiers ont le plus « oxygéné » les branches loisirs/sport (+6.1%) et bijouterie/optique (+3.4%), mais aussi celles habillement (+2.2%) et chaussures/maroquinerie (+2.9%) ont progressé de façon réjouissante au quatrième trimestre 2016.

Le secteur alimentation a subi la malchance du calendrier : si le 24 décembre tombe un samedi, il manque une « journée plaisir » pendant les vacances de Noël. Toujours plus vite, toujours plus près des clients Le commerce de détail est depuis longtemps en pleine mutation.

Via les analyses du service Research & Strategy, Wincasa détecte tôt les besoins des clients et intègre ceux-ci. « Les innovations commencent réellement à produire leurs effets sur le marché », constate Philipp Schoch.

Par exemple, du point de vue de l’offre, la synergie au lieu de la séparation du commerce en ligne et de celui stationnaire devient de plus en plus une réalité. Sur le plan des attentes, il y a toujours et encore de nombreuses évolutions : toujours plus vite, toujours plus près des clients, c’est ce que souhaitent les consommatrices et les consommateurs et la branche est aussi toujours davantage en mesure de l’offrir, relate Philipp Schoch : «Beaucoup de choses sont en cours.

Ce peut être de nouveaux outils en ligne, des applis ou des concepts de petits magasins, établis à des emplacements centraux bien fréquentés le long des flux de pendulaires.» Renforcer les avantages du commerce stationnaire Si les spécialistes retail de Wincasa envisagent encore plus loin l’avenir, ils voient deux évolutions complémentaires. D’une part, ils parlent du principe « Shop and Go ».

Le client actif se dépêche dans la journée d’aller dans un magasin, met dans son sac les articles qu’il désire, puis ressort tout simplement. Le paiement se fait par smartphone moyennant des capteurs spéciaux.

D’autre part, le week-end par exemple, le même client, accompagné d’amis ou de sa famille, flâne avec délectation et sans aucun stress dans un spacieux Shopping Center moderne, où, outre ses achats, il peut également satisfaire de nombreux autres besoins.

D’une manière ou d’une autre, Philipp Schoch est persuadé : «La technologie moderne jouera un rôle essentiel dans le supermarché du futur.»

L'analyse du service Research & Strategy du prestataire immobilier leader Wincasa repose sur les chiffres de dix Shopping Centers comprenant quelque 550 magasins répartis sur une surface totale de 250‘000 m2. Le Retail Snapshot paraît trimestriellement et est, au sein de la branche, un baromètre éminent dans le secteur du commerce de détail et du climat de consommation. Nos experts de Research & Strategy vous fourniront volontiers des informations détaillées.

Si vous avez des questions, veuillez vous adresser à : media@wincasa.ch

21/03/2017

Tags : Wincasa

Lu 517 fois

Immo-swissnews.ch